Face à l’arrivée de la 4G Free Mobile dans sa commune, un maire monte au créneau en invoquant le risque pour le patrimoine

Face à l’arrivée de la 4G Free Mobile dans sa commune, un maire monte au créneau en invoquant le risque pour le patrimoine

Direction Plouëc-du-Trieux, en Côte d’Armor, où un contentieux oppose le maire de la commune et Free Mobile au sujet de l’installation d’une antenne-relais.

Une affaire qui date déjà de mai 2019 ou l’installation d’un pylône situé à la limite du périmètre de la gare de Plouëc-du-Trieux. Cette gare étant déposée au patrimoine historique, Vincent Le Meaux, maire de cette ville, s’était opposé à son installation avec un arrêt suite à la création d’un collectif de riverains opposés au projet. Il a appris récemment que l’opérateur de Xavier Niel déposait un recours devant le tribunal administratif et ne compte pas se laisser faire. 

Le projet, concernant l’installation d’un pylône de 35 à 38 mètres de haut, gêne notamment du fait de sa position face à la gare. "Cette antenne serait visible depuis l’entrée principale de la gare. C’est inadmissible, car nous travaillons à la réhabilitation du site." explique le maire, tout en ajoutant que "c’est d’autant plus dommageable que le site vient d’être retenu pour participer à la deuxième édition du loto du patrimoine, sous la houlette de Stéphane Bern.". 

La gare de Brélidy-Plouec, noeud du conflit entre Free et la commune (Crédit : Ouest-France)

Pour Vincent Le Meaux, le recours déposé par l’opérateur ne change rien, « Il n’est pas question que nous lâchions. La commune va faire un mémoire en réponse ». Affaire à suivre donc pour cette ville. 

Source : Ouest France