Feu vert donné à Free Mobile pour arroser un village en 4G, au grand dam des riverains

Feu vert donné à Free Mobile pour arroser un village en 4G, au grand dam des riverains

Téléportation à Thorrenc, commune située dans le département de l’Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes où Free Mobile s’apprête à ériger un pylône 4G aux abords d’un hameau, visiblement dans le cadre du New Deal. Après délibération, les élus ont dit oui au projet mais un collectif ne compte pas se laisser faire.

Le conseil municipal de Thorrenc s’est réunion lundi dernier autour de l’implantation d’une antenne-relais Free Mobile dans le but d’apporter la 4G dans la commune et également à Ozas, un petit hameau à proximité. "Après un vote à bulletin secret, le résultat est tombé. Le projet est confirmé : cinq voix favorables face à quatre oppositions et une abstention", révèle dans ses lignes Le Dauphiné. Au final, le pylône de l’opérateur de Xavier Niel prendra place sur la voirie. Ce feu vert fait suite à une réunion publique d’information au cours de laquelle un collectif, réfractaire de la première heure, a fait entendre ses inquiétudes auprès des représentants de Free. Aux yeux des opposants, l’opérateur "n’a pas laissé place au dialogue". Le collectif a donc décidé de déposer un recours gracieux avant d’intensifier sa mobilisation le cas échéant. Une pétition a été lancée et compte aujourd’hui plus de 100 signatures sur plus de 235 habitants.

Cette commune fait partie des 485 sites identifiés par les collectivités territoriales que les opérateurs s’étaient engagés à construire en 2018 dans le cadre du new deal pour améliorer la couverture mobile.