Free Mobile : la légalité d’un projet de pylône remise en cause

Free Mobile : la légalité d’un projet de pylône remise en cause

Un couple remet en cause la légalité d’un projet de pylône Free Mobile. Il réclame ainsi la suspension de l’arrêté de non-opposition du maire.

Direction la justice administrative de Nantes pour un couple d’Évron, commune du département de la Mayenne, en région Pays de la Loire. Celui-ci s’oppose à un pylône Free de plus de 40 mètres prévu à proximité de leur maison et pour lequel les travaux ont commencé début octobre. Il réclame la suspension du feu vert donné le 31 mars 2021 par la mairie.

Le couple a émis un “doute sérieux sur la légalité” de l’arrêté de non-opposition du maire. Sont notamment pointées du doigt des “insuffisances” dans le dossier comme des photos ne montrant pas “les principales habitations concernées” et “la zone agricole protégée” à proximité. Leur avocate, Maître Marie-Bénédicte Lusteau, estime que le projet se soldera par “une dénaturation du site”. La partie plaignante souligne par ailleurs qu’une simple déclaration préalable de travaux n’est pas suffisante dans le cas présent. Un permis de construire était nécessaire sachant que “l’emprise au sol est largement supérieure à 20 m²”.

Dans un autre registre, l’avocate évoque le “risque de créer une surexposition aux ondes”, au motif que deux autres antennes-relais de téléphonie mobile se trouvent dans le secteur, une à 500 mètres et une autre à 300 mètres. Elle souligne enfin l’urgence du dossier sachant que “les travaux électriques ont été réalisés” et que “le terrassement du terrain a été effectué ces derniers jours“.

Source : Les Alpes Mancelles libérées