Freezone S'inscrire

Free Mobile prévoit de renforcer sa 4G, des riverains crient au "déni de démocratie"

Nouvelle polémique autour de l’implantation d’un pylône Free Mobile. Direction le lieu-dit Salverose non loin de la commune de Saïx dans le Tarn où un collectif se démène pour faire battre l’opérateur de Xavier Niel en retraite.

Les arguments sont de l’ordre du déjà-vu : pollution visuelle, risques sanitaires, surexposition aux ondes, dévalorisation des biens ou encore plus étonnant cette fois, les nuisances causées par le vent contre le mât. Vent debout face à l’implantation d’une antenne Free Mobile en surplomb de la commune de Saïx, un collectif de riverain ne compte pas s’incliner une seconde fois après l’arrivée d’un précédent pylône de l’opérateur il y a quelques années.

«Personne ne nous a informés et on sait très bien que la loi Elan fait tout pour faciliter la tâche aux opérateurs», lance un membre du collectif consterné dans les lignes de La Dépêche avant de s’interroger : «Mais n’est-on pas face à un déni de démocratie ? Pourquoi ne pas nous demander notre avis alors que la future antenne Free va surplomber le cœur du village ?»

De son côté, la mairie soutient ses administrés bien qu’elle ne peut interdire l’installation de ce pylône de 35 mètres de haut puisque celui-ci sera érigé sur un terrain privé à la suite d’une simple déclaration préalable de travaux, laquelle remplace le permis de construire depuis décembre 2018. Pour autant, «nous voterons ce mardi une motion pour demander à ce que l’opérateur utilise le pylône déjà existant et n’en rajoute pas un second", a déclaré la maire de la commune. Et d’indiquer avoir "signé le document nécessaire afin que l’ANFR viennent effectuer de nouveaux contrôles», à la demande des opposants.

Le collectif a également pris contact avec un avocat afin de tenter une procédure. Objectif, amener Free à faire machine arrière en augmentant au maximum les délais d’implantation du pylône.

 

 

 

 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (24)
Afficher les 19 premiers commentaires...
Posté le 26 juin 2019 à 13h44 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
reno69 a écrit
et oui le problème de la mutualisation revient sur la table, et ce n'est pas fini avec l'arrivée de la 5G, c'est l'état via l'Arcep qui aurait du imposer cela, maintenant je me demande s'il n'est pas trop tard ... !!! et encore faut-il en avoir le désir ...

La mutualisation pour la 5G ne sera pas aussi simple.

On était jusqu'à présent (2-3-4G) dans une logique simple : une grosse antenne qui rayonne sur un secteur, et tout le monde s'y connecte.

Avec la 5G, il y aura beaucoup plus d'antennes, qui couvriront des surfaces plus petites et donneront plus de débit à beaucoup plus de monde (je crois que c'est de l'ordre de 200 connexions simultanées par antennes, en très haut débit).

Les antennes 5G n'auront pas besoin (pas forcément) de pylônes puisque leur but n'est pas de porter loin. J'ai vu quelque part qu'on pourrait en déployer sur les abris d'autobus par exemple.

Il sera donc inutile de mutualiser car leur déploiement sera grandement facilité.

Je pense que les opérateurs passeront plutôt des partenariats, avec des entreprises genre JC Decaux.

https://www.larevuedudigital.com/jcdecaux-impatient-de-deployer-des-reseaux-telecoms-dans-12-villes-en-france/

Posté le 26 juin 2019 à 13h49 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
patrick72 a écrit
que votre propriété perd 50% de sa valeur...

Faut vraiment arrêter de dire n'importe quoi !

Qui ?

Où ?

Quand ?

Des sources ? Des news ? Des stats ?

Au niveau immobilier j'ai une certitude : les maisons à vendre dans les zones blanches sont bien moins chères que la moyenne.

Avatar du membre
reno69
Envoyer message
 
20676 points
Posté le 26 juin 2019 à 15h16 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Octave Ergebel a écrit
reno69 a écrit et oui le problème de la mutualisation revient sur la table, et ce n'est pas fini avec l'arrivée de la 5G, c'est l'état via l'Arcep qui aurait du imposer cela, maintenant je me demande s'il n'est pas trop tard ... !!! et encore faut-il en avoir le désir ... La mutualisation pour la 5G ne sera pas aussi simple. On était jusqu'à présent (2-3-4G) dans une logique simple : une grosse antenne qui rayonne sur un secteur, et tout le monde s'y connecte. Avec la 5G, il y aura beaucoup plus d'antennes, qui couvriront des surfaces plus petites et donneront plus de débit à beaucoup plus de monde (je crois que c'est de l'ordre de 200 connexions simultanées par antennes, en très haut débit). Les antennes 5G n'auront pas besoin (pas forcément) de pylônes puisque leur but n'est pas de porter loin. J'ai vu quelque part qu'on pourrait en déployer sur les abris d'autobus par exemple. Il sera donc inutile de mutualiser car leur déploiement sera grandement facilité. Je pense que les opérateurs passeront plutôt des partenariats, avec des entreprises genre JC Decaux. https://www.larevuedudigital.com/jcdecaux-impatient-de-deployer-des-reseaux-telecoms-dans-12-villes-en-france/

  Bonjour, Octave Ergebel (+1 pt) oui mais la mutualisation des antennes 5G risque quand de se poser, car compte tenu des fréquences utilisées elle "pourraient" s'avérer plus nocives pour la santé que la 3G/4G et comme leur portée est plus petite devoir être beaucoup plus nombreuse et si on multiplie le tout par 4 (nombre d'opérateur en France) cela risque de faire un sacré paquets d'antennes, et vu la difficulté que on a actuellement juste pour déployer la 4G, cela risque de ne pas être triste.

  Je n'essaie pas là de faire peur pour la 5G, mais compte tenu de tout ce que j'ai lu sur le sujet, il y a quand même sujet a réflexion et des études complémentaires à mener et l'avenir ne en apprendra un peu plus car la 5G semble incontournable pour l'avenir des télécoms aussi bien du point de vue avancée technologique que financièrement ... !!!

wink

Avatar du membre
Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
10012 points
Modifié le 26 juin 2019 à 21h32 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
reno69 a écrit
Une fois de plus on en revient au débat sur la mutualisation d'une partie des équipements.    
Bonjour, Normand BZH (+1 pt) et oui le problème de la mutualisation revient sur la table, et ce n'est pas fini avec l'arrivée de la 5G, c'est l'état via l'Arcep qui aurait du imposer cela, maintenant je me demande s'il n'est pas trop tard ... !!! et encore faut-il en avoir le désir ...

Bonsoir Reno69

Il est effectivement trop tard si le gouvernement continue de maintenir le train des privatisations et des désengagements de l'état sur de nombreux sujets.

Il n'y a pas une multitude de solutions, soit les pilonnes deviennent des bien publics d'état ou territoriaux loués aux opérateurs, ou alors une ou des sociétés d'économies mixes font le job, ou alors l'état et le gouvernement pondent un texte pour encadrer les modalités de mutualisations entre entreprises privées, sous-entendue d'utilités publiques, afin de stabiliser le marché et ne pas mettre en danger les trésoreries et les emplois.

Voila mon analyse.

Avatar du membre
reno69
Envoyer message
 
20676 points
Posté le 27 juin 2019 à 11h02 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Normand BZH a écrit
reno69 a écrit Une fois de plus on en revient au débat sur la mutualisation d'une partie des équipements.     Bonjour, Normand BZH (+1 pt) et oui le problème de la mutualisation revient sur la table, et ce n'est pas fini avec l'arrivée de la 5G, c'est l'état via l'Arcep qui aurait du imposer cela, maintenant je me demande s'il n'est pas trop tard ... !!! et encore faut-il en avoir le désir ... Bonsoir Reno69 Il est effectivement trop tard si le gouvernement continue de maintenir le train des privatisations et des désengagements de l'état sur de nombreux sujets. Il n'y a pas une multitude de solutions, soit les pilonnes deviennent des bien publics d'état ou territoriaux loués aux opérateurs, ou alors une ou des sociétés d'économies mixes font le job, ou alors l'état et le gouvernement pondent un texte pour encadrer les modalités de mutualisations entre entreprises privées, sous-entendue d'utilités publiques, afin de stabiliser le marché et ne pas mettre en danger les trésoreries et les emplois. Voila mon analyse.

  Bonjour, Normand BZH merci pour votre nouvelle réponse et votre point de vue, @+ de vous lire.

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Souhaitez vous que Free Mobile propose à tous son forfait Toké avec 50Go de data à 9,99€/mois à vie ?
Image vide