Deux sons de cloche sur la VoLTE de Free Mobile, Alexa et la Freebox Révolution font-ils un bon duo ? Vos meilleures réactions à l’actualité de Free et des télécoms

Deux sons de cloche sur la VoLTE de Free Mobile, Alexa et la Freebox Révolution font-ils un bon duo ? Vos meilleures réactions à l’actualité de Free et des télécoms

Univers Freebox traite de l’actualité de Free et des Télécoms et a toujours été un espace où la communauté pouvait s’exprimer. Parfois, les réponses sont très drôles, ou très pertinentes, mais il faut se plonger dans les commentaires pour découvrir les bons mots de nos lecteurs. Nous vous proposons alors notre petite sélection dans ce “Best-Of”.


Alexa, allume la Freebox !

Free permet désormais aux abonnés à sa box emblématique lancée en 2010 de contrôler leur contenu TV avec Alexa. La seule condition pour accéder à cette nouvelle fonctionnalité est de posséder un appareil déjà compatible avec l’assistant vocal d’Amazon. Une nouvelle évolution généralement saluée par les Freenautes, ravis de voir que cette bonne vieille box n’en a pas fini d’intégrer des nouvelles fonctionnalités, même si l’utilité de cette dernière est plutôt débattue. De quoi motiver à proposer encore de nombreuses idées pour continuer sur cette voie.


Les constructeurs et Free Mobile se renvoient la balle autour de la VoLTE

La VoLTE est toujours en bêta-test chez Free Mobile et plusieurs témoignages font état d’un problème d’activation impossible sur certains mobiles. Si Free s’est expliqué sur les raisons d’une incompatibilité entre la technologie chez Free et certains modèles, l’opérateur a également mis à jour son système d’activation pour corriger le tir pour certains abonnés. Cependant, certains se retrouvent assez perdus entre les déclarations du fabricant de leur smartphone et celle de leur opérateur. En espérant que la situation soit clarifiée lors du lancement final de la VoLTE pour tous les abonnés.


MyTF1 payant mais sans pub ? Les avis sont mitigés

Après avoir lancé son offre de AVOD au sein même de son service de rattrapage, le groupe TF1 continue d’avoir de la suite dans les idées afin d’accompagner l’évolution des usages de millions d’utilisateurs. Le 11 octobre, la filiale de Bouygues a annoncé expérimenter une offre de replay étendu sans interruption publicitaire. Baptisé, myTF1 Max, ce nouveau produit est lancé pour le moment en version bêta fermée. Et l’idée d’une plateforme payante (2.99€/mois puis 3.99€/mois) arrivant en complément de l’offre gratuite ne semble pas convenir à tout le monde.

Et la méfiance des abonnés envers TF1 est souvent expliquée par le nombre de sponsoring de certaines émissions.


Une proposition de loi à revoir !

Avoir le droit “de façon continue et à un prix raisonnable à une connexion de qualité“, telle est l’ambition du texte déposé par Isabelle Valentin. Face aux déserts numériques et aux problèmes de connexion rencontrés par les Français, cette députée veut prendre le taureau par les cornes en imposant un débit minimum et en exigeant une compensation pour un abonné privé de ce dernier pendant plus de six mois. La proposition a déjà fait l’objet d’un débat dans notre émission Totalement Fibré et l’avis général est assez unanime dans nos commentaires : ce projet est à ranger dans la case irréalisable, pour de nombreuses raisons. Cependant, certains estiment que l’idée a le mérite d’être posée.


Le déploiement de la fibre va à un bon rythme mais rencontre trop de problèmes…

Ne niant pas que “le chantier de la fibre avance à grands pas” et qu’il s’agit du “seul grand chantier d’infrastructures en avance en France”, les acteurs de la fibre optique présents les 6 et 7 octobre à Saint-Étienne, dans le cadre de l’Université du THD, n’ont pas manqué de rappeler qu’il y a encore du pain sur la planche et certains freins à lever. Et il faut le dire : les obstacles sont de tailles pour raccorder chaque foyer français.