Après Google, un nouveau GAFAM coupe les ponts avec Huawei

Après Google, un nouveau GAFAM coupe les ponts avec Huawei

Un nouvel acteur américain rentre dans la spirale infernale dans laquelle est plongée Huawei pour retirer ses pions. Facebook ne permettra plus à son application d’être pré-installée sur les smartphones du fabricant. 

Après une brève période d’accalmie, où Huawei réapparaissant dans certains consortiums internationaux et son Mate 20 pro était à nouveau en lice pour accéder à la bêta d’Android 10 Q, une mauvaise nouvelle vient de tomber pour la firme de Shenzhen. Le réseau social Facebook a décidé de ne plus laisser son application mobile être pré-installée sur les modèles Huawei. 

Pour les utilisateurs possédant déjà un smartphone, aucun problème certes, mais pour les futurs acheteurs, il faudra aller chercher l’application sur le store de Google. Le gros du problème réside ici cependant : les futurs modèles de Huawei ne devraient plus avoir accès à Google Play suite au décret américain. 

Et Facebook pourrait ne pas être le seul concerné, d’après Reuters Twitter et Booking pourrait également cesser d’autoriser la pré-installation de leurs applications sur les modèles du fabricant chinois. Un coup dur pour Huawei puisque la présence de ce type d’applications permet de rendre les smartphones plus attractifs vis-à-vis des consommateurs. 

Cela ne devrait pas arranger les ventes de Huawei, qui ont baissé de 20% en France depuis le début de cette affaire. Malgré le délai de 90 jours accordé par le gouvernement américain, il semble que le répit ne soit pas vraiment de mise pour la firme de Shenzhen.