Huawei a assuré ses arrières, il aurait assez de composants pour tenir un an

Huawei a assuré ses arrières, il aurait assez de composants pour tenir un an

Huawei aurait anticipé la situation actuelle. Le géant chinois aurait prévu un stock de composants pour tenir un an.

Depuis la signature d’un décret par les États-Unis, Huawei a interdiction de travailler avec plusieurs grosses entreprises US. Le groupe chinois se retrouve ainsi dans une situation particulièrement délicate. D’où l’étude d’un système d’exploitation maison pour smartphones basé sur AOSP (Android Open Source Project) et des négociations avec Aptoide afin de proposer une alternative à la boutique d’application Play Store, mais également la réalisation d’un gros stock de composants.

Huawei n’aurait en effet pas attendu que le couperet tombe concernant la fourniture de composants essentiels à ses smartphones. Selon la société de courtage CLSA, il aurait en effet constitué un stock pour pouvoir tenir un an. Si ce stockage de composants a eu un effet de croissance dans le secteur des semi-conducteurs (8 %) et s’il devrait permettre à Huawei d’assurer ses arrières, au moins jusqu’à la fin de l’année, il y aura également un contrecoup. Le temps que le groupe chinois écoule tout ce surplus de composants, il en commandera moins durant un moment. Or, Huawei représente tout de même 8 à 9 % de la demande sur le marché des semi-conducteurs. Les analystes de CLSA s’attendent ainsi à des répercussions négatives dans le secteur.

Source : Yahoo Finance et FRandroid