Mobile et box : comparatif des gains d’abonnés chez Orange, Free, SFR et Bouygues au 1ème trimestre

Mobile et box : comparatif des gains d’abonnés chez Orange, Free, SFR et Bouygues au 1ème trimestre

Ne manquait plus que les résultats de l’opérateur au carré rouge. Aujourd’hui, avec la publication des recrutements d’Orange, de Bouygues, Free et SFR, il est à présent possible de dresser un comparatif des quatre grands opérateurs sur le 1er trimestre 2019.

Nous prenons ici en compte le parc forfait hors MtoM pour le mobile et le gain d’abonnés haut débit et très haut débit sur le fixe, sans oublier la fibre/THD. A retenir, la nouvelle perte d’abonnés de Free malgré une nouvelle performance sur le FTTH, le carton plein de Bouygues sur le mobile ou encore le succès de la fibre d’Orange en dépit d’une forte baisse de régime sur le mobile.

 

 

 

Bouygues double SFR sur le mobile, Free ne relance pas la machine, Orange au ralenti

 
Si SFR a enchaîné les performances en se plaçant leader en matière de recrutement mobile lors des quatre derniers trimestres, l’opérateur au carré rouge se voit cette fois-ci chiper la première place du podium par Bouygues Telecom. De son côté, Orange s’est essoufflé au premier trimestre en engrangeant seulement 19 000 abonnés contre 111 000 lors du T4. Une contre performance symptomatique de la décélération du marché du mobile observée par le régulateur sur cette période. Enfin, l’hémorragie continue chez Free sur ce segment même si celle-ci tend à s’estomper. L’opérateur de Xavier Niel perd cette fois-ci 50 000 abonnés contre 94 000 lors de l’exercice précédent, la faute au forfait à deux euros et aux sorties de ventes privées. Tous les opérateurs ont moins recruté.
 
1- Bouygues : +149 000
2- SFR : +117 000
3- Orange : +19 000
4- Free : -50 000
 
 

Free perd toujours des abonnés Freebox mais cartonne sur la fibre, non loin d’Orange 

 
Durant ce 1er trimestre 2019, Bouygues perd son leadership sur le fixe en recrutant 53 000 abonnés contre 102 000 au T4. Conséquence, SFR lui chipe la première place selon ses chiffres. Orange suit avec un niveau de recrutement en baisse par rapport au T4 (49 000 abonnés recrutés contre 71 000). Enfin, Free perd toujours des abonnés Freebox, l’opérateur de Xavier a vu s’envoler 16 000 abonnés entre le 31 décembre 2018 et le 31 mars. Un chiffre moins important que lors du trimestre précédent où il a vu filer 32 000 abonnés à la concurrence. La Freebox Delta n’a pas réussi à enrayer cette perte constatée depuis 4 trimestres.
 
 
1- SFR : +88 000
2- Bouygues : +53 000
2- Orange : +49 000
4- Free : -16 000
 
 
Enfin, au niveau du recrutement sur la fibre, la hiérarchie ne diffère pas, Orange se place pour la énième fois aux avants-postes devant Free qui suit à un très bon rythme en signant un trimestre record avec un gain de 150 000 abonnés contre 148 000 au T3. A noter que seuls Free et Bouygues affichent de meilleurs recrutements en comparaison au trimestre précédent bien que les ventes et migrations sur ce segment soient relativement stables chez SFR et Orange.
 
1- Orange : +168 000
2- Free : +150 000
3- Bouygues : + 94 000
4- SFR : + 63 000 (FTTH et FTTB)