Free, Orange, SFR et Bouygues : découvrez de façon interactive l’évolution de la couverture 4G du territoire pour chaque opérateur

Free, Orange, SFR et Bouygues : découvrez de façon interactive l’évolution de la couverture 4G du territoire pour chaque opérateur

A l’heure où les opérateurs font la course sur la couverture 4G de la population, qu’en est-il de l’état de déploiement de la quatrième génération de téléphonie mobile sur l’ensemble du territoire ?

 

La 4G pour tous les Français, on y arrive, on y croît. Orange, SFR et Bouygues couvrent actuellement environ 99% de la population, contre 92% pour Free Mobile, arrivé plus tard sur le marché. Néanmoins, les opérateurs ont encore de pain sur la planche en ce qui concerne la couverture géographique. Selon les données de l’Arcep, Orange couvrait fin 2018 87% du territoire, contre 83% pour SFR tout comme Bouygues et 70% pour Free. Dans l’optique de donner un sérieux coup d’accélérateur sur la généralisation de la 4G en France, le gouvernement et les opérateurs ont trouvé un accord en janvier 2018, baptisé "New Deal", lequel marque un changement d’ambition en matière de couverture du territoire.

En mars dernier, l’heure était au premier bilan. Didier Casas, alors président de la Fédération Française des Télécoms est notamment revenu sur les engagements pris par les opérateurs dans le cadre du New Deal pour accélérer la couverture mobile du territoire. A ses yeux, le New Deal porte ses fruits puisque "9000 sites ont basculé en 4G en 2018", ce qui porte "à 64.000 sur 81.000 le nombre de sites 4G". 

Pour se rendre compte visuellement de l’avancement des déploiements, La Gazette s’est plongée dans les données disponibles en Open Data du régulateur afin d’établir des graphiques comparatifs et interactifs présentant les zones du territoires couvertes par la 4G au 4e trimestre 2018 en comparaison au 3e trimestre 2017.

 

 

Pour rappel, le New Deal Mobile prévoit notamment la construction par vague pour chacun des opérateurs d’au moins 5000 nouveaux sites sur tout le territoire, parfois mutualisés, qui iront désormais au-delà des zones dites « blanches » et dont la charge sera désormais intégralement prise par Orange, Free, SFR et Bouygues. Sur ces 5000 sites plus de 2 000 seront installés en zones blanches en RAN Sharing, à 4 opérateurs d’ici moins de 5 ans.