Les vrais débits 5G de Free Mobile à Paris

Les vrais débits 5G de Free Mobile à Paris

Notre partenaire RNC Mobile publie son premier observatoire des débits 5G à Paris. Celui-ci permet d’avoir un aperçu des performances offertes par le réseau 5G de Free Mobile.

Non la 4G de Free Mobile n’est pas plus rapide que sa 5G. A la suite à de la publication du baromètre 01net.com/QoSi n’épargnant pas Free Mobile sur les débits 5G dans la capitale,  l’équipe de RNC Mobile remet en question les conclusions de ce dernier dans son propre observatoire des débits à Paris. L’opérateur de Xavier Niel offrirait des débits bien supérieurs aux 36,4 Mbits/s en moyenne affichés dans l’étude de QoSi.

Selon la méthode de RNCMobile qui s’appuie sur 851 mesures, la situation Parisienne (bleu clair) colle de très près à la situation nationale (bleu foncé) pour les mesures de débit les plus faibles (moins de 75 Mbps : 25% des tests dans les deux cas).

 

En revanche dès lorsque l’on se dirige vers la médiane (50% des tests), le débit passe de 165,5Mbps en national à 261Mbps à Paris. Cette évolution traduit la plus grande proportion de sites équipés en 3.5GHz à Paris (37% techniquement opérationnel : 75 sur 202 sites) au 10/09/2021 qu’en région (13,7% : 1575 sur 114501 sites) la progression est ainsi d’un facteur de 1.58 entre les 2.

Au-delà de la médiane, le troisième quartile (75% des tests les plus faibles) passe de 301,1 à 447,4 Mbps, soit un écart de près de 150 Mbps. Pour les meilleurs speedtests (10% des cas), le seuil passe de 478 à 670 Mbps, soit un écart de près de 200 Mbps.

Un autre éclairage permet aussi de visualiser la différence de situation de Paris et de l’ensemble de la métropole en adoptant un découpage par tranche.

 

Les tests de débits supérieurs à 400 Mbps (impliquant la présence de la bande 3,5Ghz sur le site mesuré) passent de 16,5% à 31%. La base des speedtests collectés par le communauté de RNCMobile, confirme donc, le niveau de progression annoncé par Free Mobile. Selon RNCMobile ses résultats contredisent formellement les conclusions de certains media selon lesquelles il ne développerait que peu de sites équipés en fréquence 3,5GHz.

Les 851 mesures 5G portent sur 128 sites différents et ont été réalisées par une cinquantaine d’utilisateurs de l’application RNCMobile. Les mesures sont effectuées en multi-thread (de 4 à 20 threads) contrairement à certaines études qui utilisent du mono-thread. Les deux-tiers des tests portent sur une durée de 10 secondes.

Pour ceux que cela intéresse, l’observatoire complet est disponible à cette adresse.