Free ironise sur son bras de fer avec BFM TV : “qu’elle devienne une chaîne payante”

Free ironise sur son bras de fer avec BFM TV : “qu’elle devienne une chaîne payante”

En bref, à l’heure où Altice et Free n’ont toujours pas trouvé de terrain d’entente sur la rémunération des chaînes gratuites du groupe de Patrick Drahi, Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad se fend d’une pique à son rival.

Quand l’un se dit victime de discrimination, l’autre refuse de passer à la caisse pour la diffusion de chaînes gratuites aux services associés peu regardés. On le sait, Altice veut valoriser son offre non linéaire et réclame à Free environ 6 millions d’euros pour la reprise des chaînes gratuites de la TNT, à savoir BFM TV, RMC Découverte et RMC Story. La maison-mère d’SFR l’a annoncé le mois dernier, elle ne battra pas en retraite face à l’opérateur de Xavier Niel et ne veut pas remettre "en cause les accords déjà signés avec Bouygues et Canal". Face au refus de négocier de Free, Altice a indiqué le 5 avril dernier avoir saisi le CSA afin de "trouver une solution équitable".

Mais qu’en est-il un mois plus tard ? Interrogé à ce propos par Les Echos, Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad a d’abord confirmé "qu’un règlement de différend est en cours devant le Conseil supérieur de l’audiovisuel", l’empêchant de "s’exprimer librement sur ce sujet". Avant de rappeler : "depuis des années nous payons à TF1 et M6 des services associés à valeur ajoutée de type télévision de rattrapage qui repose sur des programmes puissants. Nous ne payons rien pour le linéaire. Les services associés aux chaînes BFM et RMC sont très peu regardés. La nouveauté est que BFM souhaiterait nous faire payer la diffusion de chaînes gratuites." Pour sortir de cet imbroglio, Free a une solution toute trouvée : que BFM "devienne une chaîne payante". Une belle ironie.