Orange se dit prêt à reprendre le numéro 1 mondial des câbles sous-marins

Orange se dit prêt à reprendre le numéro 1 mondial des câbles sous-marins
 
En bref, dans une interview accordée au Figaro ce matin, le PDG d’Orange s’est dit ouvert à la reprise d’Alcatel Submarine Network par le biais d’un partenariat.
 
A la question de savoir si Orange est prêt à reprendre le leader mondial de la fabrication et de la pose de câbles sous-marins, lequel n’est autre qu’une division de l’équipementier Alcatel-Lucent racheté en 2015 par Nokia, Stéphane Richard répond sans ambages : "Nous sommes prêts à discuter d’un partenariat entre Nokia, Orange et Bpifrance. Il s’agit de pérenniser cette activité et d’optimiser les conditions d’utilisation des navires câbliers d’Orange et d’ASN." La conviction du patron d’Orange est fondée, "les câbles sous-marins sont effectivement un élément de souveraineté pour la France, car ils assurent l’alimentation en Internet du territoire". Le gouvernement français ne l’a pas oublié et "a sollicité Orange pour qu’il participe à la reprise de cette activité de l’ex-Alcatel", précise Stéphane Richard. Cette annonce fait suite à l’échec du rachat le mois dernier d’ASN par l’équipementier télécoms français Ekinops accompagné de BPI France et du fonds Aleph Capital.