SFR devrait emboîter le pas à Free et son offre Flex mais pas sans frais

SFR devrait emboîter le pas à Free et son offre Flex mais pas sans frais

Face à Free, SFR préparerait une offre de location de mobiles avec option d’achat.

La location de smartphones avec option d’achat fait figure de nouveauté chez les opérateurs bien que déjà proposée par des enseignes comme Boulanger. Sur le marché français, Free est le premier à avoir dégainé. Après s’être battu durant de longues années contre subventionnement de mobiles dont usent ses rivaux, l’opérateur de Xavier Niel a lancé début juillet son offre Free flex, soit la location de nombreux smartphones et un étalement des mensualités sur 24 mois, période durant laquelle l’abonné peut à tout moment acheter son smartphone. Celui-ci paie alors son mobile pas plus cher que son vrai prix, en tout cas celui conseillé par la marque. Cette nouvelle solution d’achat donne aussi le libre choix de rester ou de résilier son forfait sans engagement à tout moment et ainsi poursuivre l’aventure avec un autre opérateur en continuant de payer son smartphone.

Dans un premier temps, Free Mobile ne réalisera pas de marge. Il faudra attendre que les abonnés décident d’aller majoritairement au bout des 24 mois ou d’activer l’option d’achat, sans résilier leur forfait. “Dans un sens, nous faisons un effort économique en absorbant le coût de l’étalement”,  nous a expliqué Thomas Reynaud en marge du lancement de l’offre. À la question de savoir si la concurrence va s’aligner, Xavier Niel avait quant à lui sa petite idée : “on espère être copié dans la durée, mais s’ils suivent aujourd’hui, ils perdraient 10 à 15% de leur chiffre d’affaires”.

Si Orange et Bouygues Telecom semblent ne pas être enclins pour le moment à se détacher de la subvention classique, ce n’est pas le cas de SFR qui va emboîter le pas à Free selon les informations du Figaro. A une différence près et pas des moindres, l’opérateur au carré rouge devrait prochainement lancer une offre de  location avec option d’achat (LOA) mais pas  « sans frais » pour les clients.