Bouygues Telecom annonce “une bonne dynamique”, carton plein sur le fixe mais baisse de régime sur le mobile

Bouygues Telecom annonce “une bonne dynamique”, carton plein sur le fixe mais baisse de régime sur le mobile

Après Orange, Free et SFR, c’est au tour de Bouygues Telecom de présenter ses résultats pour le 1er semestre 2021 et le second trimestre. L’opérateur est pour une fois derrière Orange en terme de recrutement mobile avec une cadence légèrement ralentie.

Bouygues Télécom joue la stabilité en ce début d’année. L’opérateur annonce ce matin que sa dynamique commerciale s’est poursuivie tout au long du premier semestre 2021, malgré des recrutements légèrement en baisse d’un trimestre à l’autre. Sur le mobile, après avoir intégré les 2,1 millions de clients issus du rachat d’EI Telecom, l’opérateur a recruté 114 000 abonnés sur le deuxième trimestre, soit 30 000 de moins qu’au premier exercice de l’année, pour atteindre au 30 juin les 14.5 millions de clients . A titre de comparaison, Orange en a recruté 142 000, SFR pour sa part a séduit 105 000 nouveaux abonnés tandis que Free, toujours dans son optique d’épurer sa base d’abonnés, en a perdu 36 000.

Sur le fixe, l’opérateur a conquis 156 000 nouveaux abonnés fibre pour atteindre 1.9 million d’abonnés FTTH fin juin 2021, loin derrière Orange et ses 353 000 nouveaux clients et Free (247000), mais tout de même devant SFR qui en a recruté 130 000. En comparaison, lors du premier trimestre 2021, l’opérateur séduisait 190 000 nouveaux abonnés. Au global, le parc fixe total de Bouygues Telecom s’élève à 4,3 millions d’abonnés, en croissance de 131 000 clients sur le semestre, ainsi 45% des abonnés fixes de l’opérateur sont des abonnés fibre, contre 30% un an auparavant. De quoi rassurer quant à la capacité pour Bouygues d’atteindre son objectif de 3 millions d’abonnés fibre d’ici à 2026.

Cette bonne dynamique commerciale se reflète dans le chiffre d’affaires de l’opérateur. Au premier semestre 2021, le chiffre d’affaires ressort à 3,5 milliards d’euros, en hausse de 14% par rapport à fin juin 2020 (+5% à périmètre constant). Rappelons que l’opérateur entend atteindre un chiffre d’affaires Services supérieur à 7 milliards d’euros en 2026.