12 Coups de midi : suite à l’affaire Christian Quesada, la production compte prendre les mesures nécessaires

12 Coups de midi : suite à l’affaire Christian Quesada, la production compte prendre les mesures nécessaires

<>

Endemol-Shine France s’est vu accusée de négligences dans l’affaire Christian Quesada, afin d’éviter que cela se reproduise la production va mettre en place d’autres règles de recrutement.

Christian Quesada, ancien champion et recordman du jeu télévisé de Jean-Luc Reichmann avec 193 participations pendant lesquelles il cumulera 809 392 euros dans sa cagnotte. Arrêté, fin mars dans une affaire de détention et diffusion d’images pédopornographique, les lourds antécédents judiciaires de l’ancien candidat remonte à la surface.

Comment un homme avec un tel passé a-t-il pu rester des mois présent dans l’émission sans que la production ne voit rien ?
 Alors que Christian Quesada tenait un blog où il publiait des photos de jeunes actrices, TF1 lui avait demandé de fermer ce blog. Lors des castings, des milliers de candidats tentent leur chance, cela rend la demande de casier judiciaire compliqué a gérer, fournir des fiches de renseignement suffise a accéder au casting.

Selon Télé-Loisir, la production « réfléchit à d’autres règles de recrutement pour éviter une nouvelle affaire », il semblerait qu’à l’avenir chaque personne qui se présentera au casting devrai fournir une attestation sur l’honneur. Cela permettra à Endemol de se protéger si une nouvelle affaire de ce genre vient a éclater au grand jour. Sur France 2 lors du recrutement des candidats de « Tout le monde veut prendre sa place » les participants signent tous un contrat ou est stipulés « qu’en cas de tromperie la cagnotte du champion est reversée automatiquement à une association caritative ». TF1 va sûrement transposer cette méthode sur sa politique de recrutement.