Free : 3 millions de Freenautes

Free : 3 millions de Freenautes

<>

Chronique d’un succès à la Française.

Depuis le temps que l’on en parlait…

En octobre 2006, Free dépassait la barre symbolique des deux millions d’abonnés, il aura donc suffit d’une année et demie pour engranger plus d’un million de nouveaux abonnés supplémentaires et ainsi atteindre le palier des trois millions de Freenautes.

Avec une moyenne de 53.000 nouveaux abonnés par mois depuis octobre 2006, Free conforte sa place de second opérateur ADSL alternatif en France, pas très loin derrière le gourmand Neuf-Cegetel-ClubInternet-AOL et ses 3.2 millions abonnés revendiqués. Saluons donc la croissance organique de Free dans ce monde impitoyable des acquisitions.

A noter, la part de marché de Free était de 19,7% contre 21% pour Neuf-Cegetel à la fin 2007.

Orange ADSL quant à lui, bénéficie du plus grand nombre d’abonnés avec 7.3 millions d’abonnés à fin 2007. A noter que le nombre d’Orangenautes (aïe ça sonne mal) à ne plus payer l’abonnement téléphonique s’élève à 941 000.

Free et ses Freenautes depuis 2003

Quoi de plus éloquent qu’un petit retour dans le temps avec la recensement annuel du nombre de Freenautes ?

Janvier 2003 : 98 000
Janvier 2004 : 473 000
Janvier 2005 : 748 000
Janvier 2006 : 1 590 000
Janvier 2007 : 2 291 000
Janvier 2008 : 2 910 000
Aujourd’hui : Plus de 3 000 000

Source : François04


Une combinaison gagnante

Avec le meilleur recrutement du marché de l’ADSL Français et le taux de churn (résiliation) le plus bas parmis l’ensemble des opérateurs, Free possède là une configuration propice à la croissance de son parc d’abonnés.
Espérons simplement que dans ce marché supposé à maturité, avec ses 15 millions de Français abonnés à l’ADSL, la progression restera conforme aux attentes au fil du temps.

Et le dégroupage dans tout ça ?

Le nombre de dégroupés n’a cessé d’évoluer depuis 2003, avec seulement 3,6% des Freenautes dégroupés en janvier 2003, ils représentent désormais 81,5% des abonnés Free ADSL. A terme, l’objectif serait de 85% selon nos informations.

A titre comparatif, Neuf Cegetel n’a que 66% d’abonnés dégroupés.

L’avenir de Free

La société s’est fixé un objectif de quatre millions d’abonnés pour 2010.

En ce qui concerne son avenir, la Fibre est bien évidemment le projet qui vient en premier à l’esprit, si l’on réfléchit à long terme.

Pour les courtermistes (ceux qui raisonnent à court terme – jargon boursier), le rachat d’Alice est déjà plus concret que l’offre FTTH.

Néanmoins d’ici là, espérons que notre FAI nous étonne encore et toujours, éléments de réponse mercredi, avec un peu de chance 😉