Freezone S'inscrire

SFR a beaucoup recruté sur le fixe et le mobile au 4ème trimestre 2018, mais son chiffre d’affaires est en baisse

Altice vient de publier ses chiffres pour le 4ème trimestre 2018 et donc pour l’année 2018, ils montrent que les recrutements chez SFR sont bons même si son chiffre d’affaires est en recul

Le Groupe de Patrcik Drahi l’annonce directement "Altice France a reconquis plus de 1,3 million de clients en 2018, soit plus que le nombre de clients perdus au cours des 3 dernières années depuis l’acquisition de SFR." 

Au quatrième trimestre 2018, la base d’abonnés fixe a progressé pour le quatrième trimestre consécutif avec 83 000 recrutements nets (contre une perte nette de -45 000 au T4 2017). Parmi ceux-ci, le nombre d’abonnés fibre (câble coaxial et FFTH) a cru de 67 000 au quatrième trimestre 2018, en ligne avec le quatrième trimestre de 2017. Au total SFR comptait 5 988 000 abonnés fixe au 31 décembre 2018. 

Concernant le mobile, le nombre d’abonnés à un forfait a augmenté de 187 000 (contre + 76 000 au quatrième trimestre 2017), grâce, selon Altice à l’impact positif de contenus premium (Ligue des champions), et à un meilleur réseau (réduction des temps d’immobilisation de 30% sur un an au quatrième trimestre 2018). Au 31 décembre 2018, SFR comptait 19 165 000 abonnés à un forfait mobile.

Toutefois, si tous les voyants sont au vert sur les recrutements, SFR est le seul des 4 grands opérateurs télécom en France à voir son chiffre d’affaires baisser. Il est en effet en recul de 4,3 % à 10,2 milliards d’euros

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (61)
Afficher les 56 premiers commentaires...
Posté le 30 mars 2019 à 10h17 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
ludohum a écrit
Universfreebox ne dites plus de mal de SFR sinon il va encore essayer de vous couper les serveurs... Liberté d'expression... ce n'est pas une dictature heureusement !!!

Une dictature ? En France non mais chez SFR oui apparemment.

Posté le 30 mars 2019 à 18h04 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

J'adore la bourse ou seul les chiffres comptent !

Posté le 30 mars 2019 à 18h05 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Toujours le;problème des "apparences"... Il faut impérativement augmenter le nombre d'abonnés, c'est cela qui est censé motiver les investisseurs... Ouarff!
Le truc de looser absolu!  Si il y a "quelques années", après avoir recruté à coup de promos d'enfer des abonnés, on se permettait de leur coller des augmentations de tarif tous ans/18 mois pour se récupérer quelque peu, le truc est bien râpé!
Car c'est un vrai jeu de c...s, vu que le concurrent, il va faire le même type de promo, et le client qui a déjà cédé aux sirènes de la promo, il n'a vraiment aucune raison de ne pas recommencer!
C'est d'autant plus facile que pour le mobile, la portabilité du numéro rend le changement d'opérateur quasiment transparent, et du côté du fixe, le risque est de ne pas avoir de connexion quelques jours, en gardant toujours son numéro...
Résumons: La facilité de changement d'opérateur est telle que ces clients "flottants" qui sautent d'une promo à l'autre ne seront jamais fidélisés, donc à rentabilité juteuse...
Carte perdue pour l'ensemble des opérateurs, et c'est bien là ce que les investisseurs finissent par intégrer, même s'ils ont mis le temps! Et c'est une des difficultés que doivent prendre en compte les opérateurs pour arriver à limiter les dégâts collatéraux induits par ces clients qu'ils ont rendu instables. 
Free ne peut de son côté que s'en prendre à lui-même, en se précipitant dans le miroir aux allouettes de Vente Privée... Court terme et opérateur de télécom sont des choses totalement antinomiques, et les marketeux shootés aux résultats instantanés devraient en prendre de la graine!

Posté le 31 mars 2019 à 14h26 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
fansat70 a écrit
Toujours le;problème des "apparences"... Il faut impérativement augmenter le nombre d'abonnés, c'est cela qui est censé motiver les investisseurs... Ouarff!Le truc de looser absolu!  Si il y a "quelques années", après avoir recruté à coup de promos d'enfer des abonnés, on se permettait de leur coller des augmentations de tarif tous ans/18 mois pour se récupérer quelque peu, le truc est bien râpé! Car c'est un vrai jeu de c...s, vu que le concurrent, il va faire le même type de promo, et le client qui a déjà cédé aux sirènes de la promo, il n'a vraiment aucune raison de ne pas recommencer!C'est d'autant plus facile que pour le mobile, la portabilité du numéro rend le changement d'opérateur quasiment transparent, et du côté du fixe, le risque est de ne pas avoir de connexion quelques jours, en gardant toujours son numéro...Résumons: La facilité de changement d'opérateur est telle que ces clients "flottants" qui sautent d'une promo à l'autre ne seront jamais fidélisés, donc à rentabilité juteuse...Carte perdue pour l'ensemble des opérateurs, et c'est bien là ce que les investisseurs finissent par intégrer, même s'ils ont mis le temps! Et c'est une des difficultés que doivent prendre en compte les opérateurs pour arriver à limiter les dégâts collatéraux induits par ces clients qu'ils ont rendu instables. Free ne peut de son côté que s'en prendre à lui-même, en se précipitant dans le miroir aux allouettes de Vente Privée... Court terme et opérateur de télécom sont des choses totalement antinomiques, et les marketeux shootés aux résultats instantanés devraient en prendre de la graine!

Exact. Ces clients qui enchaînent les promos sont financés par les autres...

Posté le 31 mars 2019 à 14h29 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Van94 a écrit
SFR ne perd pas d'argent... Il en gagne moins ! C'est différent.Avec une marge de 36% et un FCF de 2Md€, ils ont de quoi voir venir. Sans compter la cession de certaines activités qui serviront à diminuer la dette... qui sera elle encore renégociée... Bref, SFR n'est pas mort du tout !

Je ne vois pas où tu vois 2 md€ de FCF. Dans ce que j'ai lu, c'est 1,5 md d'OFCF (EBTIDA-CAPEX) Donc il faut retirer les intérêts de la dette (à vue de nez 1 Mds), et les impôts (sans doute encore entre 500 et 1000 M€).
Donc c'est sûrement un FCF au mieux égal à 0.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Souhaitez vous que Free Mobile propose à tous son forfait Toké avec 50Go de data à 9,99€/mois à vie ?
Image vide