Le gouvernement souhaite mettre davantage en avant la fiction française

Le gouvernement souhaite mettre davantage en avant la fiction française

Décidément, la fiction française exprime fermement son envie de reconnaissance au niveau européen et mondial.

 Le ministre de la Culture, Franck Riester, a annoncé un plan de soutien pour la création de séries. Soutenu par le CNC, l’objectif de cette opération est de soutenir « les œuvres les plus créatives et à forte ambition internationale », précise Frédérique Bredin, directrice du CNC. 

Ce programme se décompose en trois mesures distinctes : premièrement, le souhait est de favoriser le développement de nouveaux formats, pour cela, le CNC va accorder un bonus de 25 % aux séries de types format court (entre 20 min et 52 min). Ensuite, ce plan prévoit d’encourager les producteurs à accélérer le rendement de production des séries française, un bonus de 25 % qui était déjà accordé aux premières saisons, sera étendu aux deuxièmes saisons des séries en format court. Et pour finir la troisième et dernière mesure consiste à soutenir les projets internationaux, en leur accordant également un bonus de 25 % aux œuvres qui bénéficient d’un préfinancement appréciable à l’étranger. 3 millions d’euros devraient être alloués à ce plan de soutient, et sera complété par une seconde enveloppe qui facilitera « le recours des séries originales françaises aux effets visuels. ».