Antenne-relais : Free Mobile souhaite couvrir en 3G et 4G une commune, mais des riverains s’y opposent

Antenne-relais : Free Mobile souhaite couvrir en 3G et 4G une commune, mais des riverains s’y opposent

Dans le cadre du programme national de résorption des zones blanches, Free Mobile va implanter une antenne-relais de 30 mètres de hauteur dans la commune de Marck située dans le Pas-de-Calais, au grand dam de plusieurs riverains.

Si la municipalité a dores et déjà validé cette installation en septembre dernier sur un terrain municipal, pour une durée de douze ans pour une redevance annuelle de 4 000 €, des administrés s’opposent au projet. En cause, l’emplacement, au coeur "d’un espace vert arboré et à proximité d’habitations sociales et d’un terrain de jeux" et ce même s’il s’agit d’apporter la 3G et la 4G, regrette l’un d’entres-eux dans les lignes de La Voix du Nord. La principale inquiétude est sans surprise l’impact des ondes et "d’éventuels effets néfastes pour la santé." 

Autre interrogation des réfractaires, pourquoi ne pas avoir fait le choix d’une mutualisation alors que l’un des immeubles à proximité possède déjà deux antennes d’Orange et SFR sur son toit. Les riverains dénoncent également le manque d’information autour de cette implantation et le risque de pollution visuelle. Une pétition et un recours pourraient être lancés. A contrario pour d’autres habitants, l’arrivée de la 4G de Free Mobile est une bonne nouvelle, les débits vont sensiblement augmenter !