Vers des comités départementaux pour suivre au plus près le déploiement de la fibre et de la 4G

Vers des comités départementaux pour suivre au plus près le déploiement de la fibre et de la 4G

Dans une circulaire, retirée depuis, le gouvernement présentait la possible création d’un dispositif départemental pour suivre au plus proche l’avancée du plan France THD et du New Deal Mobile.

Début juin, le Premier ministre incitait les préfets à mettre en place des comités pour faciliter la communication entre les opérateurs et les collectivités territoriales.

“La coopération locale, nécessaire pour répondre aux attentes des usagers du réseau cuivre et plus largement des réseaux fixe et mobile, doit en effet être renforcée “, estime le Premier ministre, Jean Castex. Ainsi, des comités de concertation départementaux pourront ainsi compter des représentants des élus locaux et devront bien sûr compter des représentants des opérateurs présents sur le territoire.

Le but est, pour les élus, de “partager les difficultés recensées dans leur territoire et d’identifier leurs priorités“. Pour les opérateurs fixes et mobile, cette concertation permettra justement d’établir clairement quelles sont les problématiques locales, grâce à “un état des lieux des faits marquants, des éventuelles difficultés et des actions menées passées et à venir“.

De quoi permettre d’éviter les couacs ou en tout cas de les résoudre au plus vite, les problèmes de malfaçons dans la fibre étant une épine dans le pied du plan THD, visant à couvrir 100% des français en fibre optique d’ici à 2025. Pour sa part, Orangeavait déjà annoncé en mai dernier la création de ce type de comités, dans l’optique d’améliorer le dialogue entre les élus et l’opérateur historique concernant l’entretien du réseau cuivre et afin de mieux répondre aux pannes.

Source : Maire-Info