Freezone S'inscrire

L’ARCEP est prête à "durcir le ton" concernant le déploiement du très haut-débit

Si l’ARCEP est globalement satisfaite du déploiement du très haut débit en France, son président à annoncé que des outils de surveillance et, si nécessaire, de répression allaient être mis en place. 

Lors d’une interview pour La Gazette, le président de l’ARCEP Sebastien Soriano a expliqué la position de l’autorité et ses projets pour surveiller le déploiement du très haut-débit en 2019. Bien que pour lui, les chiffres soient satisfaisants et "dans des ordres de grandeur qui répondent au défi" de l’aménagement numérique des territoires, le gendarme des télécoms n’a pas l’intention de relâcher sa vigilance. 

Le président estime ainsi que le marché peut être utilisé pour l’aménagement numérique, avec notamment un cadre plus contraignant pour les appels à manifestation d’engagement locaux (AMEL). Cependant, dans ce cadre d’appel à la participation d’acteurs privés, l’Arcep n’a "qu’un rôle modeste" pour l’instant et entend développer ses capacités à intervenir dans ce cadre particulier. 

"L’autorité mettra en œuvre des outils de surveillance et, le cas échéant,de répression, pour faire respecter leurs engagements aux opérateurs."

Le président de l’Arcep ne s’est pas étendu sur le type de sanctions qui pourraient être mis en place. Il est cependant important pour lui de rappeler que peu importe les mesures prises, il s’agit de régulation et non de contrôle. "Ceci dit, une sanction n’amène pas la fibre. Nous sommes dans le cadre de la régulation et non des contrats publics. L’opérateur paiera des amendes versées au budget de l’Etat ,mais la collectivité restera liée à lui."

Les AMEL seront dorénavant intégrés dans les bilans trimestriels de l’ARCEP et les cartes de couvertures. Cependant, l’ARCEP souhaite laisser aux collectivités l’autorité et la parole dans les conflits qui pourraient exister avec des opérateurs. Dans le cadre des contrôles, le gendarme des télécoms a cependant annoncé qu’il n’hésiterait pas à "durcir le ton" si le dialogue entre l’opérateur et les collectivités ne suffit plus. Un rôle d’arbitre plus que de juge donc. 

Source : La Gazette (édition du 18/03/2019)

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (21)
Afficher les 16 premiers commentaires...
Posté le 18 mars 2019 à 22h39
wapamat a écrit
une fois que l'immeuble est fibré il y a trois mois d attente avant commercialisation... donc si ca a été fait il y a 2 semaines pour toi  je ne peux que te souhaiter d'etre patient !

Oui je sais merci à toi. C'est justement ce délai qui est vraiment '' long ''  je dirai que, pour mon cas, orange (qui a fibré), pourrait (peut être) gagner d'avantage de client si sitôt la fibre installée, le site d'orange était actualisé pour proposer la fibre chez eux et/ou des commerciaux ou employés qui auraient pu sonner pour savoir qui serait intéressé par la fibre...

Et même chose si c'était free ou autre qui avait installé.

Il y aurait  pour celui qui fibre, l'exclusivité pendant ces 3 mois et ça serait toujours ça de tentative d'avoir un peu de rente..même si après le client va voir ailleurs lorsqu'il peut aller chez celui qu'il veut

Posté le 18 mars 2019 à 22h42
Ce délais est pour permettre aux autres opérateurs de venir eux aussi proposer leur fibre au client. Comme sa pas d’avantage pour celui qui a poser la fibre car en dehors des RIP, quasi tout le reste est fibre par orange. frederic76 a écrit
wapamat a écrit une fois que l'immeuble est fibré il y a trois mois d attente avant commercialisation... donc si ca a été fait il y a 2 semaines pour toi  je ne peux que te souhaiter d'etre patient ! Oui je sais merci à toi. C'est justement ce délai qui est vraiment '' long ''  je dirai que, pour mon cas, orange (qui a fibré), pourrait (peut être) gagner d'avantage de client si sitôt la fibre installée, le site d'orange était actualisé pour proposer la fibre chez eux et/ou des commerciaux ou employés qui auraient pu sonner pour savoir qui serait intéressé par la fibre... Et même chose si c'était free ou autre qui avait installé. Il y aurait  pour celui qui fibre, l'exclusivité pendant ces 3 mois et ça serait toujours ça de tentative d'avoir un peu de rente..même si après le client va voir ailleurs lorsqu'il peut aller chez celui qu'il veut

Posté le 19 mars 2019 à 00h18
Kyles947 a écrit
Ce délais est pour permettre aux autres opérateurs de venir eux aussi proposer leur fibre au client. Comme sa pas d’avantage pour celui qui a poser la fibre car en dehors des RIP, quasi tout le reste est fibre par orange. 

Disons que par principe, celui qui investi devrait pouvoir rentabiliser. Or en laissant 3 mois, même si ça peut permettre de faire venir les autres après, il pourrait proposer disons une offre de 3 mois pour découvrir la fibre, et au delà de 3 mois le client peut choisir de rester, modifier son offre (par ex si fibre à 300mega et qu'il y a en possibilité d'avoir 500 et 1000mega le client pourrait passer d'un forfait à l'autre) ou aller ailleurs s'il ne veut pas (qualité bof, prix élevés...) mais au moins pendant les 3 mois, celui initial, que ce soit orange, free ou autres, rentabilise un peu sur les 3 mois potentiels voir plus si le client reste au delà. 

3x 15 à 50e environ, c tjrs ça de pris. Libre après au client de rester ou partir, si toutefois il a essayé les 3 mois. 

Posté le 19 mars 2019 à 08h40

Pour info, la fibre a été tirée dans ma rue par Orange il y a 2 mois (zone rurale en 17). J'ai attendu jusqu'à la semaine dernière pour appeler Free (abonné depuis plusieurs années) et leur demander dans combien de temps ils me raccorderaient... "pas prévu et nous n'avons aucune prévision". N'arrivant plus à regarder la télévision par ma box révolution car mon débit ralentit à mesure que le nombre d'abonnés ADSL augmente, je suis allé hier à la boutique Orange la plus proche, et l'affaire a été conclus en 10 minutes, y compris l'installation fibre et prise dans mon domicile dans 3 jours par un technicien Orange.

En novembre dernier, avant le tirage de la fibre dans le village, Orange avait invité tous les habitants concernés à une conférence dans la salle des fêtes pour exposer les travaux prochains et présenter ses offres d'abonnement.

Posté le 19 mars 2019 à 10h26
frederic76 a écrit
wapamat a écrit une fois que l'immeuble est fibré il y a trois mois d attente avant commercialisation... donc si ca a été fait il y a 2 semaines pour toi  je ne peux que te souhaiter d'etre patient ! Oui je sais merci à toi. C'est justement ce délai qui est vraiment '' long ''  je dirai que, pour mon cas, orange (qui a fibré), pourrait (peut être) gagner d'avantage de client si sitôt la fibre installée, le site d'orange était actualisé pour proposer la fibre chez eux et/ou des commerciaux ou employés qui auraient pu sonner pour savoir qui serait intéressé par la fibre... Et même chose si c'était free ou autre qui avait installé. Il y aurait  pour celui qui fibre, l'exclusivité pendant ces 3 mois et ça serait toujours ça de tentative d'avoir un peu de rente..même si après le client va voir ailleurs lorsqu'il peut aller chez celui qu'il veut

L'idée est que tous les opérateurs soient sur un pied d'égalité pour vendre leurs abonnements tout en évitant les investissement dupliqués. Le territoire en zone moyenne densité est partagé entre les opérateurs et un seul opérateur fibre à un endroit donné, on attend 3 mois pour que les autres opérateurs se préparent, et ensuite la commercialisation commence. Attention, l'opérateur qui a fibré va recevoir une rente même si on ne s'abonne pas chez lui puisqu'il va louer son réseau, il ne fait pas ça par altruisme. Il s'agit donc d'être efficace en investissement global tout en assurant la concurrence.

Hélas on constate que Free s'en fout dans beaucoup de cas, après 3 mois ils ne sont toujours pas présents, et même après plusieurs années parfois... donc au final dans la réalité ce délai de 3 mois ne sert pas à grand chose.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Nouvelle offre de Free dans le fixe : qu’attendriez-vous ?