BFM TV, RMC Découverte : Free dénonce une “rupture abusive de contrat” et estime que les négociations n’ont jamais commencé avec Altice

BFM TV, RMC Découverte : Free dénonce une “rupture abusive de contrat” et estime que les négociations n’ont jamais commencé avec Altice

La mésentente est totale.

Après TF1 et M6, Altice souhaite à son tour être rémunéré pour la distribution de ses quatre chaînes BFM TV, RMC Découverte, RMC Story et BFM Business. Le premier FAI dans son viseur est Free, le contrat de distribution liant les deux groupes arrive à terme le 20 mars prochain. Si le groupe de Patrick Drahi a menacé hier son rival de retirer ses flux TV des Freebox à cette date, ou plutôt en premier lieu le Replay, selon les informations du Figaro, Altice réclamerait la somme de 5 millions d’euros.

"Nous avons demandé à discuter depuis neuf mois maintenant. Nous sommes ouverts à la discussion. Si Free était de bonne foi, il aurait fait une contre-proposition. Mais nous n’avons jamais obtenu de réponse", a fait savoir au quotidien Alain Weill, PDG d’Altice France. Et d’ajouter de but en blanc : « Si Free rémunère les chaînes des groupes TF1et M6 mais pas les nôtres, il s’agira d’une discrimination ». Mais l’opérateur de Xavier Niel n’en démord pas, les contrats de distribution signés avec les deux groupes audiovisuel concernent « les services associés et non pas les chaînes linéaires ». Free juge ainsi la somme demandée" trop élevée" en comparaison des précédents accords. Pire encore, l’ex-trublion dénonce une « rupture abusive de contrat » et estime que les négociations n’ont « jamais commencé». Selon le quotidien, l’opérateur reste campé sur ses positions et souhaite continuer comme auparavant : "il ne paye pas les contenus d’Altice et Altice ne le rétribue pas pour la distribution de ses chaînes."

Pour rappel, Maxime Lombardini, alors Directeur Général d’Iliad, a annoncé lors de la présentation des résultats annuels d’Iliad il y a un an, qu’Altice lui avait demandé de rémunérer ses chaînes gratuites de la TNT, c’est-à-dire BFM TV, RMC Découverte et Numéro 23 (RMC Story aujourd’hui). "Nous avons reçu une lettre recommandée qui ressemble à celle que nous avions reçue de TF1" a-t-il expliqué. Et d’ajouter : "Nous sommes choqués par le fait que l’on veuille faire payer un signal qui existe pour tous les Français". Alain Wei, patron d’Altice France avait alors démenti, en rétorquant : "Nous ne souhaitons pas faire rémunérer les chaînes de la TNT”. Pour lui, “Free a fait part d’un courrier banal qui disait que nous résilions le contrat par anticipation pour renégocier, comme nous le faisons tous les trois ans”. Mais le groupe de Patrick Drahi n’excluait pas de demander une rémunération pour ses services à valeur ajoutée. Quoiqu’il en soit, un écran noir sur les Freebox à partir du 20 mars pénaliserait les deux camps.