5G : il sera bientôt difficile d’y échapper sur les smartphones haut de gamme, avec Qualcomm qui veut la rendre vite incontournable

5G : il sera bientôt difficile d’y échapper sur les smartphones haut de gamme, avec Qualcomm qui veut la rendre vite incontournable

 

Qualcomm pousse les constructeurs à adopter la 5G. Il s’attend à ce que la majeure partie des prochains smartphones haut de gamme annoncés soient compatibles avec la nouvelle norme.

Les récentes annonces de smartphones ont révélé pas mal de modèles haut de gamme faisant l’impasse sur la 5G. On peut citer Sony dont le Xperia 1 embarque la plate-forme Snapdragon 855, mais sans le modem X50 optionnel compatible 5G. Du côté de Samsung et Xiaomi, la 5G est proposée avec des variantes des Galaxy S10 et Mi Mix 3, faisant que des variantes 4G et 5G co-existent. Il y a même le Nokia 9 PureView qui tout simplement esquivé le chipset Snapdragon 845. Pourtant, la stratégie des constructeurs pourrait être amenée à évoluer, avec des consommateurs qui gardent plus longtemps leurs smartphones et qui ne semblent pas pressés d’acquérir un smartphone 5G, surtout avec des réseaux qui commencent à peine à être déployés ou qui ne sont pas là. Sans compter que certains se contentent très bien des débits 4G.

Cristiano Amon, président de Qualcomm, s’attend pour sa part à ce que la majeure partie des prochains smartphones haut de gamme soient 5G. Le géant américain, qui n’a pas de gros concurrent sur la 5G, hormis Huawei (Intel n’a pas prévu le sien avant 2020 et MediaTek n’est pas très présent sur les smartphones haut de gamme), semble avoir pour idée de profiter de la situation pour pousser à une adoption plus rapide. Avec son premier modem compatible 5G et optionnel, le X50, il y avait possibilité pour les constructeurs de passer à côté. Avec son second modem compatible 5G, le X55, Qualcomm propose une solution multimode (2G, 3G, 4G et 5G). Les constructeurs vont ainsi se retrouver avec un modem fonctionnant sur les anciens réseaux, tout en gérant la prochaine génération. Plus d’excuse par conséquent pour faire l’impasse.

Le récent aboutissement d’un partenariat en France illustre lui aussi la volonté de Qualcomm de pousser l’adoption de la 5G, tout en s’assurant une place de choix sur ce marché.

Source : Cnet