Orange continue de cartonner sur la fibre et se reprend un peu sur le mobile

Orange continue de cartonner sur la fibre et se reprend un peu sur le mobile

Orange et Bouygues Telecom ouvrent le bal des résultats annuels ce matin. L’opérateur historique a également levé le voile sur ses recrutements au quatrième trimestre. Les voyants sont toujours au vert.

Il s’en sort bien malgré un tassement. En France, Orange a engrangé 111 000 nouveaux abonnés sur le mobile hors MtoM, en progression en comparaison au troisième trimestre (82 000) mais en recul par rapport au quatrième trimestre 2017 où l’opérateur a enregistré 212 000 ventes. Celles-ci sont "positives à la fois sur la marque Orange et sur la marque Sosh", fait savoir l’agrume. Une performance d’autant plus notable à l’heure où le marché du mobile décélère. Le dernier exercice de l’année a enregistré la "plus faible progression d’un quatrième trimestre, celle-ci a été divisée par trois par rapport au T4 2017", a révélé récemment l’Arcep.

Seul bémol pour Orange, l’ARPO mobile seul a baissé de 18 cents sur un an à 17,1 euros en raison de l’impact lié à l’inclusion des offres de livres audio et de lecture numérique ainsi que des migrations vers les offres convergentes et, par conséquent, de l’augmentation du poids relatif de Sosh dans le parc mobile seul.

Sur le haut débit fixe seul, le FAI peut se targuer d’afficher également un 4ème trimestre de bonne facture en termes de performances commerciales avec 71 000 ventes nettes, contre 68 000, 36 000 et 57 000 lors des trois derniers exercices de l’année. Une performance essentiellement tirée par un trimestre record sur la fibre où Orange a recruté 186 000 nouveaux abonnés mais aussi par "le succès" des offres La Boîte Sosh. Au 31 décembre 2018, Orange compte 11,8 millions de foyers raccordables, en ligne avec son ambition de 12 millions fin 2018, et un total de 2,6 millions de clients FTTH. La fibre d’Orange reste ainsi en croissance en 2018, avec 593 000 ventes nettes en France contre 546 000 en 2017.

Pour la seconde année consécutive, l’agrume enregistre une croissance de son chiffre d’affaires dans l’hexagone, en légère accélération entre 2017 et 2018, "tirée par la forte dynamique des services convergents". Dans le détail, celui-ci progresse de +0,9% en 2018 (18 211 millions d’euros) . Au 4ème trimestre, le chiffre d’affaires est stable à +0,1% à 4, 687 millions d’euros, "mais serait en hausse de +0,5% sans l’impact lié à l’inclusion des offres de livres audio et de lecture numérique", justifie l’opérateur.

Enfin, si l’excédent brut d’exploitation ajusté (Ebitda) du groupe au global a progressé en 2018 de 2,7% par rapport à 2017 , Orange annonce un ralentissement cette année, "cela s’explique par un contexte toujours très concurrentiel, notamment en France et en Espagne, et par la disparition du bénéfice des offres de livres audio et de lecture numérique".