Réseau SFR FTTH : feu vert de l’Europe pour sa prise de contrôle en duo

Réseau SFR FTTH : feu vert de l’Europe pour sa prise de contrôle en duo

Plus de deux mois après l’annonce de la vente d’une partie du réseau fibre de SFR à un groupe de fonds d’investissement dont Omers Infrastructures, Bruxelles autorise à présent sa prise de contrôle conjointe.

Contexte. Altice a cédé en novembre dernier 49.99% de ses infrastructures fibres en France pour 1.8 milliards d’euros à un consortium composé d’ Allianz Capital Partners, AXA Investment Managers et Omers. Le tout dans le but de désendetter davantage le groupe mais aussi de booster le déploiement de la fibre de SFR notamment dans les zones AMII.

Restait à avoir le feu vert de la Commission européenne. C’est désormais chose faite, puisqu’hier Bruxelles a "approuvé, en vertu du règlement européen sur les concentrations, l’acquisition du contrôle conjoint de SFR FTTH par Omers Infrastructures basée aux Pays-Bas et Altice basée aussi en France", a fait savoir l’institution.

La Commission a par ailleurs conclu que l’opération ne soulève pas de problème de concurrence puisque Omers Infrastructure et SFR FTTH "ne sont pas actives sur le même marché ou sur des marchés liés". La transaction a été examinée dans le cadre de la procédure simplifiée du contrôle des concentrations. 

Pour rappel, SFR FTTH comprend l’activité liée au réseau fibre de SFR dans les zones du territoire français localisées en dehors des zones très denses définies par l’Arcep.