Free : la “Delta” boostera moins la croissance de l’opérateur que la Freebox Révolution selon des analystes

Free :  la “Delta” boostera moins la croissance de l’opérateur que la Freebox Révolution selon des analystes

La Freebox Delta devrait accélérer la croissance du chiffres d’affaires d’Iliad mais dans une moindre mesure que la Freebox Révolution, selon Crédit Suisse.

Impacté par une perte d’abonnés sur le fixe et le mobile durant les neuf premiers mois de l’année 2018, la faute entre autres à une intensification de la guerre des prix de la part de Bouygues et SFR, Iliad a souffert en Bourse en 2018. Et malgré la sortie de la Freebox Delta, ce début d’année 2019 n’est guère mieux.

La semaine dernière, à la suite d’un abaissement de l’objectif de cours de Kepler Cheuvreux ( de 125 à 100 euros), le titre de la maison-mère de Free a une nouvelle fois chuté, de 113 à 103.25 euros. Aujourd’hui, c’est au tour de Crédit Suisse d’abaisser son objectif, cette fois de 140 à 130 euros en maintenant toutefois son opinion Neutre sur Iliad.

L’explication, les analystes du groupe bancaire sont tiraillés. S’ils considèrent que l’offre Freebox Delta comporte une brouette d’atouts et devrait accélérer la croissance du chiffres d’affaires du groupe, à contrario, celle-ci devrait être moins soutenue qu’en 2010 et la sortie de la Freebox Révolution. La faute aux ajustements tarifaires comme sur les frais de mises en service et à un grand nombre de commentaires négatifs, estime Crédit Suisse qui note enfin que le contexte concurrentiel baisse en intensité actuellement et devrait soulager Free au quatrième trimestre. 

Alors que l’arrivée d’Iliad en Italie est un véritable succès, il faudra en revanche attendre les premiers chiffres de Free en matière de recrutement sur ses nouvelles box, pour se rendre compte du véritable impact de ce lancement. Quoiqu’il en soit, le directeur général d’Iliad, Thomas Reynaud, l’a attesté en décembre, la Freebox Delta "est bien le relais de croissance espéré par le groupe, en parallèle du déploiement de notre offre dans le mobile en Italie" . A l’heure où nous écrivons ces lignes, le titre d’Iliad est en baisse de 2,83% à 102.8€.

 

Source : Zonebourse