Pour Netflix, Youtube et Fortnite représentent plus une menace que Disney

Pour Netflix, Youtube et Fortnite représentent plus une menace que Disney

Si de nouveaux concurrents arrivent prochainement pour le service SVOD dont notamment Disney+ , c’est du côté d’autres services que Netflix voit une réelle concurrence. 

Netflix a publié ses chiffres du quatrième trimestre récemment et sans grande surprise, le service est toujours numéro 1 mondial avec 139 millions d’abonnés payant (dont 8 obtenus ce trimestre) et des revenus montant à 18 milliards de dollars. Une position de premier que la firme ne semble pas prête à lâcher. 

On peut lire au sein de son communiqué que, plus que les autres plate-formes disponibles sur le marché comme Amazon Prime Video ou Hulu, pour Netflix les plus gros adversaires restent YouTube et Fortnite. Pour le service de streaming de Google, cette menace s’est notamment affichée lorsqu’en octobre 2018, YouTube a subi une panne et qu’un pic de fréquentation a été observé pour Netflix durant cette panne. Pour Fortnite, qui comptabilise 200 millions d’utilisateur : le temps passé devant le jeu à tenter d’être le dernier survivant est autant de temps d’écran perdu pour le service de SVOD. Une menace pour les 10% de temps d’écrans que la firme annonce monopoliser aux Etats-Unis. 

Concernant Disney+, le futur service de SVOD du géant Disney, si Netflix lui reconnait des qualités, notamment son catalogue de licences populaires très développé (Marvel, Star Wars…), il ne semble pas inquiet. Même l’argument du prix plus bas de Disney + n’empêche pas Netflix d’augmenter ses prix aux USA. 

Pour Netflix, la menace viendrait donc des YouTubeurs et des jeux populaires, plutôt que des autres concurrents sur son créneau. Si cela peut sembler fanfaron, sa place de leader incontesté du marché appuie fortement ces déclarations.