Disney lève le voile sur sa plateforme SVOD pour concurrencer Netflix

C’était un projet, il a maintenant un nom : la plateforme SVOD de Disney sera baptisée Disney + et sera lancée avant la fin de 2019.

Nous avions déjà parlé de Disney comme d’un concurrent potentiel de Netfix et ça se confirme au fur et à mesure des révélations sur le service de Mickey. Rappelons que Disney représente le plus gros studio de production au monde et que son rachat de LucasFilm, mais aussi de Marvel le rend dorénavant omniprésent sur le grand et petit écran. 

Et Disney compte bien exploiter son grand stock de licence en produisant plusieurs séries dérivées de sagas légendaires comme Star Wars, mais aussi de sa poule aux oeufs d’or : le Marvel Cinematic Universe. Les séries dérivées du MCU étaient très populaires sur Netflix, on pense à Daredevil qui vient de finir sa troisième saison, mais aussi à Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist… Tous disponibles (pour le moment) sur le géant du streaming mondial. 

Cela pourrait donc changer, puisque si Disney produit effectivement ces contenus, il ne disposait pas de plate-forme pouvant concurrencer Netflix jusque maintenant. Avec ce moyen de diffusion, nul doute que le géant du cinéma (entre autres) prévoit de faire d’une pierre deux coups : rassembler une large audience rapidement puisque ses productions sont très populaires et que du contenu original et inédit est à attendre, mais aussi affaiblir son plus grand concurrent en retirant de son catalogue des séries et films extrêmement populaires. 

Le contenu original sera également un point que Disney ne veut pas négliger, le studio étant déjà en train de développer une deuxième série live-action sur l’univers de Star Wars, prévoit des documentaires National Geographic exclusifs à Disney + et on peut s’attendre à des contenus d’animations Pixar exclusifs. 

Aucune date n’a été clairement énoncée et on ne sait pas si il s’agira d’un lancement d’abord aux Etats Unis puis mondial, à la manière supposée du service d’Apple, ou si le service sera directement disponible mondialement ce qui reste possible au vu de la popularité des productions Disney. Il est cependant déjà possible de se pré-inscrire au service pour obtenir des informations, sur un site qui dispose d’une version française.

Source : IGN