Orange continue sa stratégie de transformation en opérateur multi-services

Orange continue sa stratégie de transformation en opérateur multi-services

Orange lancera au printemps 2019 ses offres de télésurveillance de biens à destination de ses abonnés fixes et mobiles grand public en France, une ambition affirmée lors de son Show Hello le 12 décembre dernier. Aujourd’hui, une nouvelle étape est franchie.

Après Orange Bank, l’opérateur historique et Groupama annoncent aujourd’hui avoir signé un nouvel accord visant à créer une société commune dénommée Protectline, opérant sur le secteur de la télésurveillance des biens. Dans le détail, ce partenariat permettra "à Groupama de renforcer son activité existante dans ce métier et à Orange de devenir un acteur à part entière sur ce marché" en s’appuyant sur sa base d’abonnés, sa marque, son réseau de distribution physique et digital. 

Plus concrètement, Orange prévoit de lancer au printemps 2019 des offres de télésurveillance de biens à destination de ses clients fixes et mobiles grand public en France. En marge de la keynote du groupe, son PDG, Stéphane Richard a abordé cette nouveauté, baptisée "Maison protégée". Celle-ci nécessitera un abonnement supplémentaire et se placera sur la même ligne que Free et son pack sécurité, à la différence que, selon le patron de l’opérateur historique, le service proposé par Orange "sera nettement meilleur en terme de fonctionnalité, de disponibilité, de capacité d’intervention et nous, c’est un investissement industriel et pas juste la distribution d’un service.

Tout en s’appuyant sur cette plateforme commune, Orange et Groupama conserveront par ailleurs chacun la pleine maîtrise de la distribution, en commercialisant des offres personnalisées dans leurs réseaux respectifs et sous leurs propres marques.

Selon Stéphane Richard, « le lancement prochain de notre offre de télésurveillance s’inscrit dans la stratégie d’opérateur multi-services d’Orange. Pour délivrer le meilleur produit, nous avons de nouveau choisi de nous rapprocher de Groupama pour partager compétences et moyens, dans la suite de notre partenariat Orange Bank. »

C’est aujourd’hui une évidence, s’il ne perd pas de vue que le principal métier d’Orange est le réseau, à savoir le développement de la fibre, la généralisation de la 4G et l’arrivée de la 5G, le PDG en est persuadé « l’avenir des opérateurs se situe en partie hors des télécoms, un secteur régulé et hyperconcurrentiel où la croissance est marginale » a t-il fait savoir il y a quelques mois. Après les services à l’international, Orange Bank, la cybersécurité et les objets connectés de la maison, Orange met donc les deux pieds dans la télésurveillance. La transformation d’Orange en opérateur multi-services continue.