Le LiFi, l’internet par la lumière, est dorénavant fonctionnel et s’ouvre à d’autres horizons

Le LiFi, l’internet par la lumière, est dorénavant fonctionnel et s’ouvre à d’autres horizons

C’est une technologie qui sonne comme une invention sortie d’un roman de science-fiction, mais lors du CES 2019, un procédé de transformation de rayons lumineux en vecteurs d’informations numériques a été présenté qui fonctionne.

 Le LiFi, c’est une technologie qui permet via des ampoules LED d’envoyer des informations en les faisant clignoter plusieurs milliers de fois en utilisant un langage binaire. Cette technologie serait utilisée notamment comme soutien au Wi-Fi traditionnel. 

Lors de l’édition de cette année, c’est un fabricant particulier qui s’est placé sous les projecteurs : Oledcomm avec son plafonnier baptisé LiFiMax. C’est un plafonnier un peu particulier qui projette uniquement de la lumière infrarouge et donc invisible à l’oeil, mais qui lors de son test a pu proposer un débit descendant de 60 Mb/s, 20 Mb/s en montant et 3 ms de latence. Le tout en permettant à 16 utilisateurs d’être connectés en même temps. 

Si les conditions de présentation sont plutôt particulières dans ce cas-là, le fabricant annonce que pour une utilisation plus normale le plafonnier pourrait couvrir jusqu’à 28 m2, en fournissant un débit de 100 Mb/s en descendant et 40 Mb/s en montant. 

Une technologie qui s’avère donc être beaucoup plus fonctionnelle et beaucoup plus ouverte à un large public. En effet si certains hôpitaux et d’autres infrastructures bénéficiaient déjà de ce type de procédé, Oledcomm annonce que ce plafonnier serait adapté à un usage de bureau par exemple ou "d’espace de co-working"…

 Source : Le Figaro