Iliad : un concurrent fait les frais de son succès en Italie et perd 900 000 abonnés

Iliad : un concurrent fait les frais de son succès en Italie et perd 900 000 abonnés

C’est de notoriété publique, le lancement d’Iliad en Italie est un véritable succès. L’opérateur a franchi la barre des 2 millions d’abonnés en septembre dernier et ses revenus s’élèvent déjà à 4% du chiffre d’affaires global du groupe. Conséquence, l’effet Iliad se fait sentir sur les comptes de ses rivaux, en particulier de Wind Tre. L’opérateur a par ailleurs perdu 900 000 abonnés lors du troisième trimestre.

Comme le rapporte le Financial Times, l’opérateur a mis à la disposition des investisseurs ses résultats des neuf premiers mois de l’année et force est de constater que ceux-ci battent de l’aile. L’impact est particulièrement visible au troisième trimestre, où les revenus de Wind Tre ont chuté de 14,6% alors que le recul était de 10% au deuxième trimestre et de 8% lors des trois premiers mois de l’année. Pire encore sur le mobile où l’opérateur a largement souffert de l’arrivée d’ Iliad . Sur ce segment, son chiffre d’affaires a chuté de 10,7%. Wind Tre, qui compte 27,7 millions d’utilisateurs, a également perdu 900 000 clients au cours du trimestre. Le groupe a une dette de 9,5 milliards d’euros.

De leur côté, Telecom Italia et Vodafone ont vu leurs revenus chuter respectivement de 4,2% et 9,6% au cours du même trimestre. Pour rappel, Wind Tre n’est autre que le premier opérateur sur le mobile de l’autre côté des Alpes et ce depuis la fusion des réseaux Wind et Three en Italie en 2016, laquelle a ouvert la porte à l’arrivée d’Iliad sur le marché.