L’ANFR publie la liste de 8 smartphones au DAS non conforme

L’ANFR publie la liste de 8 smartphones au DAS non conforme

L’ANFR vient de publier son bilan du 1er semestre 2018 concernant les mesures de DAS (Débit d’Absorption Spécifique) réalisées sur 51 téléphones portables prélevés dans des points de vente en France. Parmi ceux-ci, 43 téléphones portables ont un DAS conforme à la réglementation. 8 autres téléphones ont dépassé la limite réglementaire et ont déjà fait l’objet d’une communication au 1er semestre dès la mise en œuvre des retraits de marché ou mises à jour logicielles par les fabricants.

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques et de surveillance du marché, l’ANFR publie chaque semestre les résultats des mesures de DAS qu’elle réalise sur des téléphones portables commercialisés en France pour s’assurer de leur conformité à la réglementation européenne. Cette publication contribue à l’information du public sur l’exposition due aux téléphones portables. 

Pour les 51 téléphones prélevés par l’ANFR, 43 d’entre eux ont été mesurés avec un DAS conforme à la réglementation, c’est-à-dire inférieur à 2W/Kg. Les 8 autres téléphones ont été mesurés à des niveaux dépassant cette valeur. 

Concernant les 43 terminaux conformes : 

  • la valeur moyenne des « DAS tronc » mesurés est de 1,16 W/kg, les niveaux variant de 0,6 à 1.97 W/kg ;
  • la valeur moyenne des « DAS tête » mesurés est de 0,31 W/kg, les niveaux variant de 0,18 à 0,47 W/kg. 

Concernant les 8 terminaux non conformes, dont la liste et le détail des mesures sont rappelés en annexe, les niveaux du « DAS tronc » variaient de 2,04 W/Kg à 2,52 W/Kg. 2 d’entre eux ont fait l’objet d’un retrait du marché et d’un rappel des exemplaires déjà vendus et 6 d’entre eux, d’une mise à jour logicielle permettant de réduire la puissance du téléphone et faire baisser le niveau de DAS sous le seuil des 2 W/Kg. 

Liste et détail des mesures réalisées sur les 8 téléphones portables au DAS « tronc » non conforme