Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms… Le Netflix du X débarque chez Free, Orange fait son cinéma, le week-end en illimité chez Bouygues etc…

Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms… Le Netflix du X débarque chez Free, Orange fait son cinéma, le week-end en illimité chez Bouygues etc…

 

 Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs … 

8 Novembre 1999 : Bouygues sort le premier forfait mobile avec appels illimités le week-end

Pour fêter le passage à l’an 2000, Bouygues Telecom lance un forfait présentant une option plus qu’intéressante : Ultymo Millenium permets en effet des appels illimités vers les téléphones fixes et les numéros mobiles Bouygues Telecom. C’était une offre limitée aux 200 000 premiers souscripteurs et jusqu’au 31 décembre 1999. Pour 240 francs, ceux qui ont pu profiter du forfait bénéficiaient aussi de 4h de communication par mois pendant les trois premiers mois puis donne le choix à son utilisateur entre plusieurs tarifs pour un certain nombre d’heure d’appel. 

 

7 Novembre 2006 : Le Netflix du X arrive sur Freebox TV 

Le service SVOD Frisson Extrêmes est arrivée sur la zapliste Freebox en 2006 et proposait un catalogue pour toutes les envies, tous les fétiches au tarif de 9.99€ par mois, ou 4.99€ pour une soirée. Les abonnés (et abonnées) pouvaient ainsi profiter d’un large catalogue suivant les différentes humeurs du moment. Le service était disponible sur le canal 126 lors de sa sortie et on y trouvait aussi une rubrique sports mais, soyons honnêtes, ça n’était pas franchement l’intérêt principal. C’était cependant une bonne excuse pour justifier l’abonnement, merci Free ! 

 

 

 13 Novembre 2008 : Orange lance ses chaînes cinéma et séries pour ses abonnés

Déjà 10 ans que les prémices d’OCS ont été lancés par l’ex France télécom. Le bouquet était en exclusivité sur l’offre La TV d’Orange par satellite et ADSL. Au moment de son lancement l’offre comprenait cinq chaînes : Orange ciné max (HD), Orange ciné happy, Orange ciné choc, Orange ciné novo et Orange ciné géants. Elle s’est dotée de nouvelles chaînes avec le temps et a adopté le sigle OCS (Orange Cinéma Séries). Le bouquet est maintenant détenteur de droits de diffusion de séries à succès comme Game Of Thrones et The Walking Dead.

10 Novembre 2005 : Lancement de TF6 sur la TNT payante, le début de la fin pour la chaîne…

La chaîne TF6, destinée aux jeunes adultes et qui proposait des séries orientées pour ce jeune public avec New Girl, Nashville etc… a fait son entrée sur la TNT payante il y’a plus de 13 ans maintenant. Elle diffusait également l’émission "La méthode Cauet", dont le 10ème anniversaire a sonné la fin de la chaîne en 2014. En effet, l’échec de la TNT payante et une baisse d’audience depuis 2009 ont entraîné la fermeture de la chaîne le 31 décembre 2014. 

Beaucoup d’internautes ont à l’époque rendu hommage à la chaîne sur les réseaux sociaux.

08 Novembre 2005 : France 2 lance son service de VOD, beaucoup trop cher

France 2 s’est essayé à la VOD avant le lancement du groupe France télévision sur le marché l’année suivante et… ça n’a pas très bien marché. L’offre proposait divers forfaits à son lancement : un forfait 30 min à 1.69€, sachant que les épisodes durent généralement plus, on peut dire que c’était un choix curieux. Mais encore plus curieux étaient les forfaits par nombre d’épisodes, qui permettaient l’accès aux épisodes pendant 24h et allant de 3€ pour 1 épisode à 11€ pour 5 ! Des tarifs qui n’ont pas plu et un catalogue trop maigre… On comprends que l’offre ait arrêté assez vite, remplacée par une offre comprenant tout France télévision. 

 La plate-forme s’était d’ailleurs lancée avec la possibilité d’acheter les Rois maudits, mini-série France 2.