Apple devrait lancer son premier iPhone compatible 5G un an après les premiers smartphone Android

Apple devrait lancer son premier iPhone compatible 5G un an après les premiers smartphone Android

La Pomme préfère prendre son temps pour lancer un iPhone compatible en 5G quand pour d’autres fabricants la course est déjà lancée. 

OnePlus expérimente depuis Juin la 5G et a annoncé vouloir lancer son premier smartphone compatible en 2019, Huawei évoque un smartphone 5G et pliable pour l’année prochaine mais pour Apple, la nouvelle technologie de réseau téléphonique ne sera pas présente sur son catalogue avant 2020. 

On peut se demander si il s’agit là d’un choix, dans l’optique d’offrir le top du top de la compatibilité plutôt que de précipiter les choses ou bien d’une conséquence d’un problème technique…

En effet, des sources du média américain Fastcompany révèlent que les relations entre Intel et Appe sont plutôt tendues en ce moment. Intel étant d’ailleurs en charge des puces modem présentes sur les iPhones, il a cependant annoncé que ses produits permettant la compatibilité 5G ne seront pas disponibles avant l’année prochaine. 

Toujours d’après les mêmes sources "ayant connaissance des plans d’Apple", le prototype de la puce qui équiperait les iPhone édition 2020 serait encore victime de problème de surchauffe. Si cela n’était qu’un problème de surchauffe légère, ça irait, mais là il s’agit d’une puce si chaude qu’elle fait fondre la batterie. On comprend un peu mieux le retard technique. 

Cependant, Apple a peut-être raison de ne pas se presser pour sortir un modèle 5G. En effet, si les relais seront bientôt lancés, l’infrastructure en elle-même ne donnera pas une couverture assez globale pour être autre chose qu’un luxe. De plus, en 2019 on peut d’avantage espérer une 4G boostée qu’une 5G réellement finalisée. 

Si la source du retard est peut être technique, elle pourrait permettre à la firme de Cupertino de proposer une compatibilité certes plus tardive par rapport à Android, mais aussi plus performante. Tout cela reste à suivre donc…

Source : Fastcompany