Le Pixel 3 bénéficie d’une toute nouvelle puce de sécurité Titan M et Google en est très fier

Le Pixel 3 bénéficie d’une toute nouvelle puce de sécurité Titan M et Google en est très fier

Dans un billet sorti sur son blog, Google a expliqué (sommairement) en quoi le Pixel 3 qui sortira le 3 novembre était leur "smartphone le plus sécurisé" de la gamme. Et cette sécurité elle tient en un composant : la Titan M. 

Cette puce serait l’équivalent Android du Secure Enclave Processeurs des modèles d’Apple et serait en charge de la sécurité logicielle et de l’intégrité matérielle du flagship du géant du web. Quand on connaît les problèmes qu’a eu la filiale d’Alphabet face à des failles de sécurité récemment, on comprend qu’elle dédie un billet entier à cette puce. 

Cette nouveauté sera utile dès le démarrage puisqu’elle fait partie d’une procédure "Verified boot" qui surveillera sur quelle version d’Android vous lancerez votre Pixel 3, si elle est sûre ou bien remplie de virus, obsolète, surveillée… Cette surveillance sera faite en comparant la version du système la plus sûre que vous ayez eu sur votre mobile et celle qui se lance. Elle protège aussi l’accès au bootloader, évitant toute modification de ce pilier du système d’exploitation.

Ce composant possédera sa propre mémoire et gérera le nombre de tentative de déverrouillage de votre smartphone puis, toujours avec ses propres ressources, débloquera l’accès à vos données personnelles. Un système de chiffrement matériel qui rendra l’accès aux données beaucoup plus difficile si vous n’avez pas rentré le bon mot de passe pour passer la puce. 

La sécurité logicielle concernera bien sûr les applications, avec notamment la mise à disposition d’outils que les développeurs pourront intégrer à leurs créations. Les apps tierces pourront donc bénéficier du chiffrement matériel et d’un stockage des clés sécurisé. 

La volonté de la firme de Mountain View d’étendre son système de paiement en ligne a sûrement été une motivation supplémentaire pour l’ajout de cette puce qui semble résister à toute intrusion. Selon le fabricant, les équipes de Google Play sont déjà en train de tester les outils de sécurités du composant. 
Si l’envie du fabricant de sécuriser ses modèles est louable, on se demande si ce type de puce sera exclusive aux Pixels ou bien sera proposée sur d’autres marques. Si ce n’est pas le cas, au vu du faible nombre de smartphones écoulés par le géant du net, cette sécurité promise pourrait être assez vite oubliée puisque peu utilisée. 

Source : 01Net