JPMorgan préfère à présent Bouygues à Iliad et cela se ressent en Bourse

JPMorgan préfère à présent Bouygues à Iliad et cela se ressent en Bourse

Un lien de cause à effet.

En bref, dans une note consacrée aux opérateurs français, la banque américaine a porté sa recommandation sur Bouygues à "surpondérer" contre "neutre" et a en revanche dégradé celle sur Iliad à "neutre" contre "surpondérer". Les objectifs de cours sont ainsi passés respectivement de 42 à 46 euros pour la maison-mère de Bouygues Telecom et de 195 à 135 euros pour celle de Free. Conséquence, "Bouygues signait la troisième plus forte hausse du SBF 120 mercredi après-midi, prenant 2,8% à 37,55 euros, tandis qu’Iliad se situait en queue de peloton, cédant 2,2% à 113,15 euros", rapporte l’agence DowJones.

L’avis des analystes de JPMorgan, être patient avec le groupe de Xavier Niel, un retour à une croissance forte ne se fera pas tout de suite. La banque note que l’activité du groupe possède toujours une colonne vertébrale solide et que les pressions actuelles sur le fixe devraient "prochainement s’estomper" avec le lancement de la V7. Sur le mobile, un retour au premier plan devrait prendre plus de temps.

Enfin, si elle met en avant la diversification des activités de Bouygues, JP Morgan s’attend à un maintien de croissance forte de sa filiale télécom en dépit "d’interrogations" sur son flux de trésorerie.

Source : Dow Jones