Canal+ planche sur une nouvelle offre à 10 euros

Canal+ planche sur une nouvelle offre à 10 euros

Lors d’une réunion la semaine dernière au Ministère de la Culture réunissant les organisations du cinéma et de la télévision en vue de signer un accord sur le financement du cinéma et enfin réviser la « chronologie des médias », le président du directoire de Canal+ a annoncé que son groupe travaillait sur une nouvelle offre.

Comme l’a rapporté Electron libre, les producteurs s’inquiètent de la fuite d’abonnés chez Canal+ en France et par conséquent craignent pour leur financement. Ceux-ci ont donc demandé à la filiale de Vivendi de s’engager non plus uniquement sur un pourcentage de son chiffre d’affaires qui risque de chuter avec la perte de la Ligue1 mais sur « montant ».

Maxime Saada a ainsi fait part de différentes propositions la semaine dernière afin de trouver un accord mais a refusé la demande sur les montants fixes. Parmi les principales, on retrouve un engagement sur le renouvellement de la fréquence TNT de Canal+ auprès du CSA ou encore la suppression de la « black periode » avec le maintien de la durée de la multi-diffusion des films à savoir sur 9 mois. Mais pas seulement puisque la chaîne a également annoncé préparer une offre à 10 euros par mois sans donner d’information sur son contenu, celle-ci pourrait toutefois ne pas comporter le foot. Pour rappel, une formule à 9,95€/mois a été lancée à la rentrée mais celle-ci est uniquement dédiée aux moins de 26 ans.

La signature d’un accord sur le financement du cinéma, préalable à une réforme de la chronologie des médias permettra notamment d’accélérer la diffusion de films à la télévision mais aussi en streaming. Mais force est de constater que pour le moment ça bloque entre les organisations de producteurs et le duo Canal+/Orange, entre autres sur le renouvellement de leurs accords. Après une réunion jeudi dernier au cours de laquelle les discussions n’ont pas abouti, un nouveau rendez-vous a été organisé ce mardi, en vain. La signature a été une nouvelle fois reportée. Le feuilleton continue.