Qui pour financer le réseau fibre optique de SFR ? Patrick Drahi lance le coup d’envoi

Qui pour financer le réseau fibre optique de SFR ? Patrick Drahi lance le coup d’envoi

Au total, dix fonds d’infrastructure sont candidats, l’opération pourrait permettre de valoriser de plus de trois milliards d’euros la co-entreprise créée pour l’occasion par SFR.

Après les révélations du Figaro fin août selon les lesquelles SFR planche sur de nouvelles solutions pour booster le financement et le déploiement de son réseau fibre optique tout en épongeant au maximum la dette de 31 milliards d’euros d’Altice Europe, c’est au tour des Echos de confirmer l’information et d’apporter de plus amples détails. Selon le quotidien, Patrick Drahi doit donner aujourd’hui "le coup d’envoi à la cession partielle" de son réseau de fibre optique. L’objectif : ouvrir le capital de ce dernier et ainsi financer le déploiement de "5 millions de prises de fibre optique dans les agglomérations de taille moyenne". Soit au moins 2,7 millions de prises FTTH qu’il doit déployer d’ici deux ans eu égard à ses engagements pris auprès du gouvernement récemment en Zone AMII. Au total une dizaine de fonds d’infrastructure possiblement français, canadiens et anglo-saxons sont candidats et devraient participer à la "remise d’offres indicatives".

Pour mener à bien cette opération, SFR a monté une nouvelle entité du même type que la société TowerCo fraîchement créée pour ses pylônes dont il a cédé une partie récemment au fonds KKR. Ce joint-venture devrait être valorisé entre 3 et 4 milliards d’euros. A noter que Patrick Drahi aurait imposer ses conditions, le PDG voudrait un contrôle in fine soit avoir la possibilité à terme d’une option d’achat sur ses parts et ce même si les investisseurs ont le contrôle. Reste à savoir qui entrera au capital et la nature de la participation, minoritaire ou majoritaire ?