Free : il faut relativiser la perte d’abonnés fixe et mobile ce semestre pour cet expert

Free : il faut relativiser la perte d’abonnés fixe et mobile ce semestre pour cet expert

La présentation des résultats semestriels a confirmé les craintes. Free est en mauvaise passe tant sur le fixe que sur le mobile où l’opérateur perd des abonnés sur les deux tableaux. Mais pour cet expert, cette fuite est à mettre en perspective avec les résultats précédents et à lire à l’aune du nouveau modèle que Free est en train d’impulser.

Interrogé par 20 minutes, Vincent Teulade, expert indépendant du marché des télécoms, est revenu sur les résultats "exécrable" de ce semestre selon l’aveu même du grand patron Xavier Niel. Certes Free souffre désormais de la concurrence tarifaire mais "on parle de quelques dizaines de milliers d’abonnés fixe et mobile sur un semestre. Par rapport aux gains engrangés l’an dernier, c’est un peu l’épaisseur du trait".

Sur le fixe ce sont les ripostes de Bouygues Telecom qui ont fait mal, sur le mobile, pour Vincent Teulade, c’est la publication pour la première fois de la répartition du nombre d’abonnés entre les deux forfaits à 2 et 19,99 euros/mois qui marque un tournant dans la stratégie du groupe, et l’offre intermédiaire à 8 euros en est un des piliers : "ils sont en train de faire évoluer leur modèle : ils étaient sur un modèle de conquête, et désormais, ils s’orientent vers un modèle de valeur. Auparavant, la création de valeur était essentiellement basée sur le nombre d’abonnés. Désormais, ils font migrer les gens vers des offres plus qualitatives qu’ils ont fait évoluer". 

Un nouveau modèle plus qualitatif qui devrait être confirmé par la sortie tant attendue de la future Freebox et le lancement de l’offre "Très Haut de Gamme" y correspondant. C’est d’ailleurs avec cette box que Vincent Teulade estime que Free pourrait reprendre le dessus sur ses concurrents et "remettre l’entreprise au centre du jeu en augmentant le standard en termes de box chez soi".