[MàJ] Orange cessera de commercialiser des lignes fixes classiques dès mi-novembre

[MàJ] Orange cessera de commercialiser des lignes fixes classiques dès mi-novembre

Mise à jour : Orange a tenu à donner une explication constatant de nombreuses incompréhensions dans les médias. L’opérateur continuera de proposer une offre de téléphone fixe seule, sans obligation d’abonnement à internet, au même prix mais fournira en plus un petit boîtier au client à raccorder au téléphone. Orange va en somme réaliser un changement technologique, en basculant vers le protocole IP, lequel sera transparent pour les clients. (Source AFP)


 

Une nouvelle page se tourne. Dès le 15 novembre prochain, l’opérateur historique mettra fin à la commercialisation des lignes téléphoniques classiques, sans box, en France métropolitaine. En route vers la fin du RTC.

C’était prévu depuis près de 2 ans. Comme le rapporte Le Parisien, le combiné relié directement à la prise T sans accès internet sera bientôt de l’histoire ancienne. Si aujourd’hui 9,4 millions de Français disposent encore d’une ligne sans box, ils pourront encore l’utiliser quelques années puisque l’ex-France Télécom mettra fin au réseau téléphonique commuté (RTC) progressivement à partir de 2023 à 2028. En attendant, le 15 novembre prochain, Orange va enclencher une nouvelle étape de son calendrier avec l’arrêt de la commercialisation des lignes téléphoniques fixes classiques, dites analogiques. En conséquence, à partir de cette date, les nouveaux clients ou ceux qui déménagent ne pourront faire la demande d’une installation d’une ligne téléphonique classique chez eux. Ils seront dans l’obligation d’opter pour une une offre internet chez un FAI. Reste aux professionnels de s’adapter, pléthore de systèmes de surveillance, de terminaux de paiement ou encore d’ascenseurs sans oublier les fax, fonctionnent par le biais de ce réseau. 

Pour rappel, l’arrêt technique du RTC consistera en la mise hors service des commutateurs du RTC et donc des services acheminés par ceux-ci . Cette extinction progressive du réseau sera menée selon un séquencement géographique par plaques, autrement par groupe de communes. De ce fait, Orange a l’obligation d’annoncer au moins cinq ans à l’avance l’arrêt technique pour chacune de ces plaques.