iPhone : un virus touchant les usines de TSMC pourrait retarder la sortie des prochains terminaux d’Apple

iPhone : un virus touchant les usines de TSMC pourrait retarder la sortie des prochains terminaux d’Apple

L’entreprise taïwanaise TSMC, un important fournisseur d’Apple, a été touchée le weekend dernier par un virus informatique, ce qui a obligé la société à fermer plusieurs de ces usines.

Après avoir été contraint d’interrompre sa production de puces, TSMC risque bien de retarder la fabrication ainsi que la livraison des prochains terminaux de la marque à la pomme prévus pour septembre. Cependant, selon Bloomberg, le premier fondeur mondial de semi-conducteurs aurait rapidement trouvé une solution afin de reprendre ses activités dès le 6 août.

Cette infection informatique arrive à l’un des pires moments possibles pour TSMC dont les usines étaient en activité intensive pour la production des puces A12 d’Apple, censée alimenter les iPhone 9, XS et XS Plus.

L’entreprise a annoncé que l’infection était plus ou moins avancée en fonction des sites mais aussi que le virus ne venait pas d’une attaque externe. En effet, par le biais d’un communiqué, la société a expliqué que le virus informatique a été créé à l’occasion d’une erreur d’installation de logiciel. Par la suite, le virus s’est propagé dans le réseau de l’entreprise sabotant ainsi ses lignes de production. Lora Ho, la directrice financière de TSMC a détaillé à Bloomberg : « TSMC a déjà été attaqué par des virus par le passé, mais c’est la première fois qu’un virus affecte nos lignes de production ».