Canal+ : perte de 197 000 abonnés direct en un an, les partenariats avec Free et Orange peinent à compenser

Canal+ : perte de 197 000 abonnés direct en un an, les partenariats avec Free et Orange peinent à compenser

Dur dur de trouver la formule gagnante et par extension de relancer la machine en France pour Canal+.

La refonte des offres avec l’arrivée d’abonnements modulaires fin 2016 n’ont pas eu l’effet escompté et la perte du foot français pourrait ne pas arranger les choses à l’avenir. C’est en tout cas devenu une ritournelle, Canal+ progresse à l’international mais ne se redresse pas en France. Les résultats semestriels de sa maison-mère Vivendi l’attestent, la perte d’abonnés direct à Canal+ s’élève à 197 000 en un an, ces derniers passant de 4,989 millions en juin 2017 à 4,792 millions le mois dernier. Pour autant, Canal+ assure sans parler de football, avoir une offre "très cohérente et attractive" et ne compte pas changer de modèle économique dans les deux prochaines années.

Motif de satisfaction, les accords de distribution noués avec Free, Orange et Bouygues dont le recrutement continue à un bon rythme avec 135 000 abonnés engrangés sur la période, ceux-ci ne compensent toutefois pas la fuite des abonnés en direct. Ainsi ces bouquets ont permis de générer 3,130 millions d’abonnés au 30 juin 2018 contre 2,995 millions il y a un an. En comptant ces partenariats, Canal+ a donc perdu 62 000 abonnés. L’hémorragie continue.

A noter toutefois que le chiffre d’affaires mondial du groupe Canal+ s’établit à 2 575 millions d’euros, en croissance de 0,8% par rapport au premier semestre 2017. En France, celui-ci est est encore " en léger recul malgré un dynamique très positive du taux de résiliation", à savoir de 19% sur un an, indique un communiqué. Au total, le parc d’abonnés du groupe atteint 16 millions contre 14,6 millions fin juin 2017.