Apple renonce aux puces d’Intel pour ses iPhone de 2020

Apple renonce aux puces d’Intel pour ses iPhone de 2020

<>

Intel était en charge de concevoir la puce Sunny Peak afin de gérer le Bluetooth et le Wi-Fi pour les iPhone de 2020. Cependant, la marque à la pomme en a décidé autrement.

Le spécialiste des microprocesseurs devra se passer d’Apple. En effet, selon Calcalist qui a pu avoir accès à un document d’Intel, la firme de Cupertino a annoncé directement à son partenaire qu’elle renoncera à l’intégration de ses puces d’ici 2020. De ce fait, Intel a interrompu la conception de la puce Sunny Peak et a dispatché ses équipes dans d’autres projets. Afin de remplacer les puces d’Intel en charge de la gestion du Bluetooh et du Wi-Fi dans ses terminaux, Apple pourrait solliciter la société MediaTek.

Il reste cependant une chance pour Intel de participer à la conception des futurs iPhone au niveau de la 5G. Pour rappel, ce sont Intel et Qualcomm qui se partagent la distribution des modems, mais aux dernières nouvelles, la Pomme se passerait bien de Qualcomm avec qui elle a eu quelques conflits.

Depuis qu’Apple conçoit les processeurs de ses iPhone, la marque cherche à se passer d’un maximum de partenaire. Elle fabrique désormais plusieurs puces telles que les W1 présentes dans les AirPods ou les W2 intégrées aux Apple Watch 3, sans oublier les T1 et T2, qui équipent respectivement les MacBook Pro et l’iMac Pro.

Apple compte également d’ici 2020, intégrer des puces ARM à ses Mac avec son projet « Kalamata ».