Apple se passera de Qualcomm pour ses futurs iPhone

Apple se passera de Qualcomm pour ses futurs iPhone

La marque à la pomme ferait désormais appel à Intel plutôt que Qualcomm pour la conception des puces modems de ses prochains iPhone.

Ming-Chi Kuo de KGI Securities, cité par MacRumors a déclaré : « Nous nous attendons à ce qu’Intel soit le fournisseur exclusif des puces réseau des modèles d’iPhone de 2018, tandis que Qualcomm ne devrait avoir aucune part des commandes ».

L’analyste pensait que Qualcomm pourrait fournir quelques 30% des modems intégrés aux iPhone de 2018 cependant, cela ne se produira pas. Intel devrait devenir le fournisseur exclusif de puces réseau pour les terminaux Apple. La firme dirigée par Tim Cook pourrait à l’avenir faire une nouvelle proposition à Qualcomm, seulement pour cela, les deux entreprises devront mettre leurs différents de côté.

Pour rappel en janvier dernier, Qualcomm a été sanctionné et a versé 997 millions euros à l’Europe pour avoir contraint Apple à l’achat exclusif de ses puces modems de 2011 à 2016. Les deux marques se livrent bataille depuis janvier 2017, Apple reproche notamment à Qualcomm sa politique de royalties abusive.

En sollicitant Intel, la marque à la pomme pourrait faire l’usage de la puce XMM 7560 plutôt que la Snapdraon X20 de Qualcomm. Les deux modèles peuvent fournir une connexion 4G à hauteur d’un gigabit/seconde et sont aussi compatibles avec le nouveau système d’antennes 4×4 MIMO conçu pour le prochain iPhone haut de gamme. Les antennes des futurs iPhone vont être modifiées par l’entreprise. Ces dernières, au lieu d’utiliser des polyimides thermoplastiques, utiliseront des polymères à cristaux liquides afin d’améliorer les vitesses de transmissions des terminaux.

Source  : 01net.com