Les français resteront connectés pendant les vacances et sont conquis par les suggestions utilisant la géolocalisation

Les français resteront connectés pendant les vacances et sont conquis par les suggestions utilisant la géolocalisation

Les vacances d’été n’ont jamais été aussi proches, pour certains, l’occasion pour l’Observatoire des comportements de consommation réalisé par Odoxa et Emakina de se pencher sur vos habitudes connectées pendant votre période de repos bien mérité.

Avec l’utilisation du numérique, désormais incontournable dans le monde du travail, ce sont les modes de travail qui évoluent. Le lieu de travail n’existe plus dans bien des secteurs, les salariés sont de plus en plus « connectés » en dehors des heures de bureau, la frontière entre vie professionnelle et personnelle est ténue, le temps de travail n’est plus continu.

Conséquence, si les français se connectent en moyenne moins en vacances, la déconnexion totale est devenue un mythe, c’est un des résultats de cette enquête. "Parmi les Français concernés, seuls 14% ne consultent pas du tout leurs mails professionnels. 86% consultent au moins épisodiquement leur courrier numérique pendant leurs congés. Tous ne se montrent pas aussi «assidus». Plus d’un quart tout de même (26%) répond quasiment systématiquement aux sollicitations. Plus détachés, 19% consultent leurs mails mais attendent leur retour au bureau pour y répondre. Mais le comportement le plus fréquent – adopté par 41% des actifs – se situe entre-deux : lire mais ne répondre qu’aux urgences ou dossiers importants" analyse Céline Bracq, Directrice générale d’Odoxa.

Autre conclusion de cette étude, qui prouve que les habitudes évoluent vite, les suggestions basées sur la géolocalisation, longtemps vues comme une intrusion dans la vie privée et ainsi mal perçues sont désormais jugées par une grosse majorité comme pratiques. "Alors que l’édition précédente de l’Observatoire nous avait montré que 64% des Français n’aimaient pas qu’on leur suggère des produits leur correspondant et que, de manière générale, ils étaient réfractaires à l’utilisation de leurs données personnelles à des fins marketing, ils sont 79% à trouver utile qu’on leur propose des commerçants en fonction de leur géolocalisation lorsqu’ils sont en vacances. Et cela monte à 90% pour les plus jeunes. Les Français veulent profiter de leur temps en vacances et cherchent donc à optimiser autant que possible le temps passé à trouver des activités, restaurants, etc." analyse Nicolas Borgis , Managing Director d’Emakina.