Freezone S'inscrire

Free est « un adolescent qui a grandi rapidement et est devenu trop dégingandé » selon Berenberg

 

 

Xavier Niel et Free sont à la croisée des chemins.
 
Si Free, en France, a plus que doublé son nombre d’abonnés depuis 2012, l’opérateur doit faire face aujourd’hui à un marché mature. Au premier trimestre, celui-ci a perdu pour la première fois des abonnés sur le fixe. Pire encore, le titre de sa maison-mère a baissé de 32% cette année. Nicolas Didio, analyste chez Berenberg, a réagi il y quelques jours dans les lignes de l’hebdomadaire britannique The Economist, relatant que Free est comparable à «un adolescent qui a grandi rapidement et est devenu trop dégingandé », autrement dit dont la démarche est disloquée en raison de sa grande taille. Et d’ajouter que sa structure de coûts allégée - évitant les dépenses publicitaires élevées et une forte présence physique au détail en faveur des ventes en ligne - avait été son avantage concurrentiel jusqu’à aujourd’hui. Néanmoins Free s’attendait à ce que les abonnés accourent encore et encore mais a oublié qu’ils pouvaient aussi être moins au rendez-vous et rester « avachis devant leur TV ».

Il fallait donc réagir rapidement, en réorganisant la direction et en ajustant son offre fixe et ses offres promotionnelles. Mais aussi en lançant deux nouvelles Freebox en septembre. «Le marché est plus mature et plus compétitif, c’est un changement de cycle pour nous après avoir surfé sur la vague du succès commercial», a expliqué Thomas Reynaud, le nouveau DG d’Iliad, «alors nous adaptons notre stratégie commerciale». Xavier Niel s’est fait plus précis et a clairement indiqué que cette stratégie était destinée à disposer des mêmes armes que ses concurrents : " On avait les offres les moins chères du marché sauf qu’on ne faisait pas de promos comme nos concurrents, à la place on faisait des ventes privées sur le fixe en fin de trimestre pour rattraper. On a perdu des abonnés sur le fixe qui tournaient de promotions en promotions . Aujourd’hui, on est à armes égales avec nos rivaux avec ces offres sans ne plus faire de braderie. Nous sommes contents avec cette stratégie."

Le fondateur de Free compte aussi beaucoup sur l’arrivée récente d’Iliad en Italie, un marché sur lequel il devra se faire connaître : "Quand Iliad a lancé son service mobile en France, il était un fournisseur haut débit établi avec des millions de clients, mais il est inconnu en Italie" observe l’analyste de la banque internationale allemande. Et d’ajouter que "le lancement à une période de volatilité politique et boursière a peut-être limité la couverture médiatique qu’Iliad a reçue". Malgré cela, Nicolas Didio fait remarquer de façon piquante que le personnage non conformiste de Xavier Niel Niel peut correspondre à l’humeur anti-establishment italien. Il s’attend d’ailleurs à ce qu’Iliad s’empare de 10% du marché d’ici quelques années. Et en cas de succès, il pourra s’étendre au fixe. Et Xavier Niel de créer pourquoi pas une école de codage du type 42 et lancer un incubateur. Les entrepreneurs ne diraient pas non de l’autre côté des Alpes.
 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (31)
Afficher les 26 premiers commentaires...
Posté le 25 juin 2018 à 18h26 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Ils n'ont pas su comprendre les offres concurrentes puisqu'ils se sont fait pigeonner avec les mois à prix réduit.

Il y a une sacré différence entre comprendre une offre et tomber dans le panneau de fausses réductions.

Posté le 25 juin 2018 à 19h35 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Free je lui dit merci , car c'est Free qui a bousculé le marché du net et du mobile . avant c' était SFR qui me sucait 80€ par mois et depuis notre divorce j' ai moins la gorge serrée . Question Box la Freebox est bien la plus aboutie sur tous ces concurents

Posté le 25 juin 2018 à 20h55 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

lol

Free a pas eu le temps d'être ado bande de noobs.... déjà tout vu et deux fois....

Les gamins, c'est bien, mais faut les assumés.... C'est de la gestion, hein...

La vie pareil, déjà vu que ça donne mais en double....

Je veux pas de la merde avec des process de cons... qui rame du cul avec des finitions de merde

Va gérer tes gamins analyse de mes couilles, moi j'ai plus gros à gérer (pas les vers, heu je vais les buter comme d'ab) donc c'est 8 boy and girl...

Pas besoin d'anneaux dans la famille, hein bouyguestelecom.

Le bon sens me contrôle et pas autre chose et ça sera ça jusqu’à la fin....

Symplicity always win ZZz

Faite tourner !

Posté le 25 juin 2018 à 23h10 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Patatos@dit_Jojo a écrit
jinge333 a écrit ludohum a écrit Il me semble dans cette analyse qu'il est dit que Free rentre dans le rang, hélas ! Le problème c'est qu'en entrant dans les rangs, ils oublient ce qui a fait leur force: la simplicité. Jusqu'à présent il y avait un prix (disons deux offres), dont les conditions ne changeaient quasiment jamais. Du coup les gens quand ils achètent, ils savent ce qu'ils achètent. Maintenant il y a 3 offres, avec un changement de prix au bout d'un an (donc 6 prix) + les deux anciennes offres un peu plus cachées. Ce qui fait un total de 8 prix pour un service qui est au final très peu différent de ce qu'il y avait avant. Avec cette complexité, ils risquent de perdre la partie des clients qui sont venus pour la simplicité. Espérons qu'ils ne fassent pas la même chose sur le mobile!  La clientèle qui est venue pour la simplicité des tarifs, est déjà en contrat, donc pas concerné par les nouveaux tarifs. Ceux qui ne sont pas ou plus client, et cherchent le tarif simple, ils sont déjà chez la concurrence. Laquelle pratique les promos depuis longtemps, et recrutent plus que free. Donc des tarifs différents entre la 1ere et 2ème année, ils les connaissent déjà. S' ils ont su comprendre les offres concurrentes, pourquoi ils n'y arriveraient pas avec les promo de Free?  D'autant plus que les offres historiques de free sont toujours disponibles.

Parce qu'il y a toujours des gens qui se renseignent. 

Quand on se renseigne, on doit comparer.

Quand on compare et qu'on ne comprend rien, bah en général, s'il y a une offre simple et claire et qui contient tout ce dont on a besoin, bah on se dit que c'est une bonne offre.

C'était tout à fait le cas chez Free avant, ça l'est beaucoup moins maintenant. Maintenant c'est devenu compliqué (5 offres, des tarifs qui changent, de l'engagement, des frais à l'ouverture, à la fermeture).

Donc tous les gens qu'ils gagnaient grace à la simplicité de leurs offres ne viendront plus chez eux. Les autres recrutent avec de telles offres car ils compensent la complexité avec de la pub et des commerciaux. Free beaucoup moins, et surtout c'est pas son créneau.

Posté le 26 juin 2018 à 19h19 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

pas sync....

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Souhaitez vous que Free Mobile propose à tous son forfait Toké avec 50Go de data à 9,99€/mois à vie ?
Image vide