Panne chez Orange qui a impacté ses concurrents : des opérateurs alternatifs demandent l’ouverture d’une enquête à l’ARCEP

Panne chez Orange qui a impacté ses concurrents : des opérateurs alternatifs demandent l’ouverture d’une enquête à l’ARCEP

Les 14 et 15 mai dernier, une panne d’envergure chez Orange a perturbé les communications y compris chez Free et chez tous les autres opérateurs. Orange avait alors expliqué qu’un "incident technique [avait impacté] fortement l’interconnexion voix entre Orange et les opérateurs tiers"

Aujourd’hui, ATOA (association des opérateurs alternatif) assure que les opérateurs clients des services Voix de l’opérateur Orange n’ont pas reçu d’informations officielles de la part de leur prestataire. De ce fait, l’ATOA demande l’ouverture d’une enquête à l’ARCEP ainsi que la création d’un groupe de travail pour améliorer l’interconnexion des réseaux Voix à l’heure du tout IP.

L’association explique que "les bulletins détaillés après incident, appelés RFO (Reason For Outage), sont essentiels dans la relation entre opérateurs. Ils participent à la compréhension des incidents puis permettent à la communauté des opérateurs de mieux s’organiser pour améliorer la résilience de leurs infrastructures". Et de préciser que "la disponibilité des services Voix est essentielle, en particulier pour la connexion des usagers aux services d’urgence. Les heures d’indisponibilité des interconnexions ont pu créer des situations particulièrement délicates dans de nombreux territoires pour les populations en sus du préjudice économique pour les opérateurs et les entreprises : cette situation ne peut de toute évidence pas se reproduire."