Microsoft et le français Naval Group immerge un data center au large de l’Écosse

Microsoft et le français Naval Group immerge un data center au large de l’Écosse

Le projet Natick de Microsoft initié il y a deux ans est entré en phase de test. Début juin Microsoft a plongé sous les eaux écossaises un premier prototype de data center sous-marin construit par le français Naval Group.

Le cylindre conçu à Brest mesure 12 mètres de long et contient 864 serveurs, il a été immergé à 35 mètres de profondeur à proximité des îles Orcades. Il va y rester un an le temps pour Microsoft de confirmer la théorie selon laquelle un data center sous-marin consommerait moins d’énergie pour le refroidissement et de s’assurer d’un modèle économique pérenne. 

Un autre avantage avancé par Microsoft est que environ 50 % de la population mondiale se trouve à moins de 200 km des côtes, en rapprochant les data center de la population la firme de Redmond espère un gain en qualité et en rapidité pour les services hébergés sur ce type d’infrastructures.

 

Source : Futura sciences