Xavier Niel accueilli avec bienveillance par les italiens

Xavier Niel accueilli avec bienveillance par les italiens

Avec le lancement de l’offre mobile d’Iliad présentée par le DG d’Iliad Italia, les italiens découvrent petit à petit son dirigeant et fondateur. Le courant passe plutôt bien même si la méfiance est de mise face à un investisseur étranger.

Il faut dire que jusqu’à présent, dans le monde des télécommunications, les italiens avaient affaire à un autre français, entré au capital de Telecom Italia, qu’ils ne portent pas vraiment dans leur coeur : Vincent Bolloré. Affublé de surnom tel que l’envahisseur ou le corsaire, le breton représente pour la presse italienne tous les clichés que, de l’étranger, on attribue aux français “froids, distants et arrogants”. 

Xavier Niel, lui, comme le rapporte Les Echos, jouit d’une image bien plus positive, définit comme le Steve Jobs français, la presse italienne se plait à dresser le portrait d’un homme “sans cravate, qui ne ressemble en rien à ses collègues du gotha français”. Sa réussite entrepreneuriale et son parcours atypique plaisent. Par ailleurs, “la Freebox et ses prix défiant toute concurrence, et surtout l’ouverture de l’école 42, gratuite pour la formation à la programmation, lui confèrent une fibre sociale qui plaît dans un pays de culture catholique” analyse Olivier Tosseri.

C’est donc un accueil bienveillant qu’a réservé la presse italienne au fondateur d’Iliad mais, chat échaudé craignant l’eau froide, ils restent vigilants face à l’investisseur français.

 
source : Les Echos