SFR : meilleur trimestre depuis son rachat par Altice, carton plein sur le mobile et arrêt de l’hémorragie sur le fixe

SFR : meilleur trimestre depuis son rachat par Altice, carton plein sur le mobile et arrêt de l’hémorragie sur le fixe

 

SFR peut enfin souffler et aller de l’avant, le regain de forme commercial constaté sur le mobile au T4 2017 se confirme au premier trimestre 2018. L’opérateur de Patrick Drahi enclenche même un redressement de bon augure sur le fixe.

Sur le mobile justement, SFR peut se féliciter d’un trimestre plus que positif puisqu’il a engrangé 239 000 abonnés grand public. Sur la fibre et le câble, l’opérateur au carré rouge a recruté dans le même temps 96 000 abonnés contre 45 000 au T1 2017. Par ailleurs, la baisse du nombre d’abonnés ADSL liée à la migration vers le THD de l’opérateur s’élève à 25 000 contre 79 000 durant les trois premiers mois de 2017. Mais l’hémorragie prend fin sur le fixe puisqu’au total SFR gagne 71 000 abonnés sur le trimestre. Bémol, le chiffre d’affaires consolidé de l’opérateur a reculé à 2,59 milliards d’euros contre 2,61 milliards au T1 2017. L’ARPU décline également en passant de 35,9 euros à 34,7 euros par abonné. SFR l’explique notamment par un contexte promotionnel fort. Et d’ajouter que ce trimestre constitue sa meilleure performance depuis son rachat par Altice… en 2014. Après la déconfiture en Bourse fin 2017, SFR repart à la conquête des abonnés.